Browsing Tag

Roman jeunesse

12 ans et plus, Suggestions et critiques

Zaq et moi, une série pleine de rebondissements!

Quel prof a l’idée de prévoir un oral en anglais à la deuxième semaine de cours? Vanille Painchaud, élève de secondaire 1, s’apprête à présenter sa poupée AN-TI-QUE (parce qu’on ne joue plus avec des poupées au secondaire). C’est ce moment précis que choisit son ennemi juré Zacharie-Alexandre Quintal, ou Zaq pour les intimes, pour faire son entrée en classe. Zaq accuse Vanille de lui avoir voler sa poupée et une bousculade s’en suit. La tête de la pauvre poupée se détache et s’envole dans les airs… et les deux ennemis se retrouvent dans le bureau de la directrice en attendant leurs parents! Et comble de malheur, la mère de Vanille semble intéressée par le père de Zaq!!! Les deux ennemis devront alors faire front commun et travailler ensemble lorsqu’ils découvrent des indices sur la mort de la mère de Z.A.Q. Et si elle n’était pas décédée dans un accident de voiture? Les deux adolescents prennent part à une enquête qui les mènera bien loin de la grande ville et où ils devront envisager toutes les hypothèses. Qu’est-ce que le père de Zaq peut bien leur cacher?

Zaq et moi est une série que j’ai dévorée!!! Vanille et Zaq sont des personnages vraiment attachants, à tel point qu’on se demande comment ils ont fait pour être ennemis! Dès le premier tome, Mauvais Duo, j’ai adoré la complicité qu’ils finissent par développer, même s’il ne deviennent pas des meilleurs amis. J’ai beaucoup apprécié de suivre le personnage de Vanille, une jeune fille bien de son temps qui ne cherche pas du tout de petit copain. La vie lui apporte déjà son lot d’aventures, pas nécessaire d’y ajouter une histoire d’amour. C’est plaisant de lire une histoire où l’adolescente n’est pas en quête d’un amoureux (même si c’est le cas pour sa best). C’est ce que je crois permettra aux garçons d’apprécier aussi les aventures de Vanille et Zaq. Les péripéties de ses deux comparses défilent à vive allure et on ne s’attend même pas à ce qui s’en vient. J’ai aussi aimé découvrir en même temps que Zaq et Vanille les secrets que la poupée antique dévoile tout au long de la série, en plus de nous faire connaître un peu plus l’Histoire. Surprise et plaisir assuré lors de la lecture!!!

À partir de 12 ans.

 

Alertes aux divulgâcheurs, voici un cours résumé des autres tomes de la série Zaq. et moi. Les lire pourraient vous donner des indices sur la suite de l’histoire. À lire à vos risques et périls!

Tome 2, L’envahisseur: Zaq et son père doivent se réfugier chez Vanille et sa mère pour… quelques semaines. La cohabitation ne sera pas de tout repos tant pour les ados que pour les parents. Et rien n’arrange les choses quand la tante inconnue de Zaq débarque sans préavis!

Tome 3, Meilleurs ennemis: La boutique d’antiquités du grand-père de Vanille est vandalisée et la poupée Annabelle est volée! Les deux adolescents mèneront alors l’enquête pour retrouver cette antiquité qui ne cesse de dévoiler de nouveaux secrets.

Tome 4, Boomerang: C’est maintenant officiel, les parents de Zaq et Vanille emménage ensemble. Ils en profitent aussi pour accueillir la cousine de Zaq qui vient étudier en ville. Entre le déménagement, l’entrée en secondaire 2, la peine d’amour de sa best et son grand-père qui songe à fermer boutique, Vanille ne sait plus où donner de la tête!

Tome 5, Le vrai du faux: Zaq est en fugue! Et Vanille décide de partir à sa poursuite. Ils se retrouveront à l’autre bout du monde (ou plutôt de la province) pour tenter de mettre au clair ce que le père de Zaq continue de lui cacher. Il existe toute sorte de secret de famille!

Tome 6, Le grand départ: Zaq a enfin fait la lumière sur ses origines, mais le grand-père de Vanille est malade. Sans oublier que la poupée Annabelle continue de surprendre avec ses secrets d’antiquité. Vanille découvrira la richesse de la vie à travers les épreuves dans ce tome final de la série.

 

12 ans et plus, 6-11 ans

« Les rebelles du soccer : Tous pour la Coupe! » (tome 2) de Paul Roux

Le premier tome de la série Les rebelles du soccer est sorti au printemps de cette année. Tout chaud, tout beau! Nous faisions alors la connaissance de la nouvelle équipe de soccer du Lac-des-Aigles. Des amis de longue date se retrouvaient dans la sélection de niveau U12. De bons joueurs, une bonne complicité, une certaine technique et, par-dessus cela, un bon coach engagé. Bref, une belle saison s’annonçait. Sauf qu’un défi de taille les attendait aussi! N’ayant pas le nombre de joueurs nécessaire, les gars doivent composer avec la présence de FILLES (!!!) dans leur équipe. Mythes et préjugés, rancœurs et coups bas seront au rendez-vous. Mais, ne vous inquiétez pas, ouverture d’esprit et acceptation feront aussi partie des ingrédients de ce tome!

Ici, dans le tome 2, oui, on replonge à 100% dans le soccer, mais… en plein mois de mars! L’hiver sévit de plein fouet, ce qui n’empêche pas les joueurs de s’entraîner à l’intérieur, mais aussi de se retrouver pour regarder des matchs à la télévision. On retrouve donc nos chers joueurs et leur super entraîneur François qui se préparent pour la prochaine saison d’été. Ils font désormais partie de l’équipe mixte U12 de première division. De nouveaux joueurs vont se joindre à eux, d’autres vont manquer des matchs, car ils sont malheureusement blessés. On suit notamment l’évolution d’Angélique qui ne trouve pas facilement sa place dans l’équipe. Tous ensemble, ils vont participer au premier tournoi de soccer mixte : « la Coupe des Aigles ». De nombreux matchs attendent les joueurs, ainsi que la rencontre d’équipes aux forces et aux faiblesses diverses… De quoi nous gaver de suspense et de rebondissements!

Ce fut un plaisir pour mon fils et pour moi-même de lire la suite des Rebelles du soccer! On s’attache vite à cette équipe. On est bien heureux de suivre leur évolution. D’ailleurs, les joueurs sont devenus une vraie bande de copains depuis. La bataille des sexes n’est plus qu’une vieille et sombre histoire. Dans ce tome, on vit autre chose, on vit surtout un tournoi. On retrouve, par conséquent, toute la gamme d’émotions que vivent les enfants qui pratiquent le soccer, mais aussi les parents qui les supportent et les entraîneurs qui les accompagnent. Les entraînements et les matchs, ainsi que les victoires et les défaites! Beau temps, mauvais temps, il faut se présenter : joueurs ET parents! Le récit est très réaliste et fait part avec brio de ces aspects-là.

Pour ma part, j’ai adoré le fait que les filles soient désormais bien intégrées dans l’équipe. J’ai trouvé ça rafraîchissant qu’un des personnages soit un entraîneur masculin qui prend l’initiative de créer un tournoi mixte et qui défende haut et fort cette idée. Il parle d’ailleurs des forces techniques des deux sexes de manière très rationnelle. C’est vraiment la force de cette histoire, celle d’inclure complètement les filles, de les mettre au mettre niveau que les garçons.

Les jeunes lecteurs avides de soccer seront comblés par la description des matchs et les stratégies développées pour gagner. Un livre, donc, pour filles ET garçons.

Dès 9 ans.

12 ans et plus, 6-11 ans

Youtubeur 3: Numéro 1 sur ta playlist, Olivier Simard, Les éditions de la Bagnole, pour les 11 ans et plus.

Appel aux amateurs de Squeezie, Jake Paul, Emma Verde et compagnie! Voici la suite tant attendue de notre Youtubeur québécois préféré: « Henri OMG »! Allongez-vous sur votre transat, votre hamac ou autre et préparez-vous des biscuits et un verre de lait, car une fois le livre entre les mains, vous serez aspirez dans les méandres de la vie de ce jeune internaute qui a créé sa chaîne Youtube pour devenir célèbre. Les non amateurs (réf : mamans-papas etc.) qui cherchent à comprendre le monde de leur ado sont aussi les bienvenues. Olivier Simard a réussi le pari de faire une série de livres qui nous parle de cet univers vidéo. Mais, c’est en fait bien plus que ça. Il nous parle de ce qui se passe en arrière de la caméra, des préoccupations et des difficultés que vivent les jeunes, de leur évolution : de la vraie vie finalement!

Dans le tome 1, on suit les premiers pas d’Henri sur YouTube. Grâce à ses vidéos de défis bizarres, sa popularité monte en flèche et il réussit à se faire remarquer par celle qui fait battre son cœur : Noémie. Mais, les problèmes ne tardent pas à faire surface. Henri apprendra l’importance de l’authenticité, de faire des choses qui lui ressemble et de transmettre ses valeurs via ses vidéos.

Dans le tome 2, la chaîne « Henri OMG » bat des records de vues. Le nombre des abonnés monte en flèche. Qui plus est, Henri est sollicité par sa mère pour un projet télévisé, mais aussi par son directeur d’école pour un concept d’envergure. La gestion de son image, les hauts et des bas de la popularité et les menaces contre son égo seront au cœur de ce segment. Et puis, sa relation avec Noémie ne sera plus un long fleuve tranquille…

Enfin, dans ce tout dernier opus, Henri nous réserve encore bien des surprises! Et oui, YouTube a encore beaucoup d’emprise sur lui. Sa jeune sœur est d’ailleurs d’une objectivité sans pareille à son sujet et l’affuble de l’étiquette de cyberdépendant des écrans. Les nombres de vues et d’abonnés semblent, en effet, être sa préoccupation principale. En parlant de cœur, Noémie a décidé de mettre un terme à leur relation. Et, on la comprend compte-tenu de la situation familiale spéciale dans laquelle ils évoluent. Cette nouvelle ne se fera pas sans heurts. Malgré les hauts et les bas de son entourage, la destruction de son téléphone intelligent et son emploi de toiletteur pour chiens (Henri est vraiment prêt à tout parfois!), ce dernier maintient le cap et YouTube demeure le fil conducteur de sa vie. Son objectif principal est de réaliser le record municipal de « Just Dance » et de participer au Fabfest, LE festival officiel des youtubeurs. Ses espoirs de devenir célèbre lui font encore faire des pirouettes qui ne lui ressemblent pas. Pas facile de rester soit même quand on veut plaire à son public!

Henri vit essentiellement au rythme des autres, que ce soit sa famille, son ex, ses amis ou ses abonnés! Il subit toutes sortes de dommages collatéraux et pourtant il remonte toujours sur selle. On aime son tempérament combattif. Henri est un garçon qui ne se laisse pas abattre, qui va apprendre de ses erreurs, en tirer des leçons. On le voit évoluer et à apprendre à se connaître. La quête de toute une vie quoi! Un héros qui a aussi à cœur sa famille, le bien-être de ses proches et de ses amis. Tout n’est pas sombre dans la génération YouTube, il y a du positif et c’est important de le souligner.

Les jeunes se reconnaîtront très facilement dans cette histoire. Encore une fois, le texte est ponctué de références québécoises, d’expressions de l’air du temps et de photographies comiques du web. Cela donne beaucoup de dynamisme au texte! Mon garçon a d’ailleurs dévoré ce roman en deux trois mouvements!

Une agréable lecture en perspective!

Pour les 11 ans et plus.

6-11 ans, C'est WOW!, Suggestions et critiques

4 suggestions sous le thème des jeux vidéos

Les aventuriers des jeux vidéo (tome 1), Geneviève Guilbault, Éditions Andara

Les amis Simon et Adèle ont décidé d’essayer un nouveau jeu vidéo. Quelle n’est pas leur surprise quand ils sont aspirés dans le jeu et doivent eux-mêmes triompher des différentes épreuves. Sauront-ils survivre au labyrinthe des hamsters, aux mystérieuses énigmes ou encore au parcours du mammouth volant? Sans compter qu’ils devront astucieusement utiliser leur récompense comme un cabinet de toilette ou une canne de peinture bleue!

Les aventures de Simon et Adèle font parties de la collection de roman Mon big à moi des Éditions Andara. Il s’agit d’un premier roman qui s’adresse aux nouveaux lecteurs. Malgré l’épaisseur du livre, le texte y est écrit très (très) gros et est agrémenté d’illustrations. Les plus jeunes auront alors beaucoup de plaisir à suivre les aventures rocambolesques et drôles de Simon et Adèle. Un succès assuré auprès des premiers lecteurs fans de jeux vidéo!

Dès 8 ans.

Escapades virtuelles: Sueurs froides aux pays des momies, Jessica Wilcott, Éditions Fou Lire

Guillaume et Katherine devait passer un après-midi tranquille à manger des pogos et jouer à des jeux vidéos. Mais il a suffi que le père de Kat lui interdise de toucher à son nouveau jeu pour que la jeune fille brise l’interdit. Le jeu entraîne Guillaume et Katherine en plein coeur de l’Égypte ancienne. Malgré leur passion pour les jeux vidéos, arriveront-ils à traverser les épreuves et rentrer à la maison?

Belle aventure, parfaite pour les jeunes de 7 à 10 ans. Les épreuves imposées à Guillaume et Katherine nous font retenir notre souffle. Sans oublier que Guillaume sait parfois être très drôle, spécialement quand un dieu égyptien s’intéresse à son amie! Quelques illustrations et un complément d’informations sur la civilisation égyptienne à la fin du roman complètent bien le tout. Roman parfait pour les jeunes lecteurs!

Dès 7 ans.

Le journal d’un noob (tome 1), Cube Kid, Édition 404

On suit ici les aventures de Minus, un simple petit villageois qui souhaite devenir un aventurier/guerrier (comme Steve), pour protéger son village. Il pense rarement comme ses voisins et travaille très fort en classe depuis que les anciens du village ont (enfin) décidé de former des guerriers. Minus tient un journal qui se veut un peu les archives de ce qui se passe à l’école et au village. Accompagné des illustrations de notre héros, on découvre un peu plus le monde de Minecraft.

Super aventure qui plaira davantage aux fans de Minecraft. Connaissant peu l’univers du jeu vidéo, je n’avais pas toutes les références nécessaires pour bien comprendre tout ce qui se passait. Par exemple, j’ai aucune idée à quoi ressemble un Endermen! Toutefois, suivre les péripéties de Minus est fort plaisant et drôle. Un livre qui plaira assurément aux jeunes de 10 ans et plus!

Dès 10 ans.

La série GAMER (5 tomes), Pierre-Yves Villeneuve, Éditions Les Malins

Laurianne est une ado typique qui partage son temps entre ses écrans d’ordi, ses amis et l’école. Tout cela change quand elle doit dire au revoir à la campagne et à son meilleur ami pour déménager en ville. Commence alors une nouvelle vie à l’école secondaire qui ne sera pas de tout repos. Comment réussir à passer inaperçu quand on se met à dos la fille la plus populaire de l’école et que nos nouveaux meilleurs amis sont les geeks de service? Toutefois, Laurianne pourra se défouler en revêtant les traits de son avatar Stargrrrl dans le célèbre jeu de La ligue des mercenaires. Pas facile pour une fille d’évoluer dans cet univers…

J’ai lu le premier tome pour l’ajouter à ma thématique de livres sur les jeux vidéo. Eh bien, j’ai tellement adoré que j’ai dévoré les cinq premiers tomes (le prochain est prévu pour cet automne) en moins d’une semaine. Ça a été un plaisir de suivre Laurianne et ses amis dans le monde des jeux vidéos, des médias sociaux, de l’Internet mystérieux. Adolescente un peu atypique parce que geek, Laurianne est aussi une ado bien de son temps qui navigue à travers l’école secondaire, les médias sociaux, les garçons et bien sûr les jeux vidéo. Cette série est littéralement un page turner qui plaira autant aux filles qu’aux garçons! Sérieux, il y avait longtemps que je n’avais pas A-DO-RÉ une série comme celle-ci! C’est WOW!

6-11 ans

« Sarah-Lou, détective (très) privée : S’il te mord, t’es mort ! » (tome 1) de Audrée Archambault

Sarah-Lou est excitée. Sa tante Camille, grande globe-trotteuse, revient de voyage. Voilà que son attention est retenue par une étrange affaire quand elle croise des policiers dans les couloirs de l’école. Elle constate aussi que le laboratoire d’informatique semble avoir été saccagé. Que s’est-il passé ? Il n’en faut pas plus pour que Sarah-Lou s’improvise détective et parte à la recherche d’indices.

Audrée Archambault signe ici son premier roman. Connue pour blogue Elle M, elle est derrière l’initiative Des livres dans le métro. Dans le cadre de cette opération, elle dépose des livres dans le métro et sème des indices sur ses médias sociaux. Il n’était donc pas surprenant de la voir publier un livre.

J’ai bien aimé Sarah-Lou, détective (très) privée, surtout pour le personnage de Sarah-Lou. C’est une jeune fille déterminée qui est prête à tout pour atteindre son objectif : résoudre le mystère du local d’informatique. Ça la rend un peu tête de cochon et aventurière, mais ça fait partie de son charme. Elle n’est pas l’élève parfaite, mais ne laisse pas sa place. C’est un beau modèle de détermination. Il faut dire qu’ici, ça la mettra dans de beaux draps à quelques reprises… mais qui ne risque rien, n’a rien. C’est ce qui arrive quand on se mêle de ce qui ne nous regarde pas. Je vous rassure… ça finit bien !

Comme on nous l’annonce sur le livre, il s’agit du tome 1. Je crois que ce sera une série particulièrement intéressante et qui mettra de l’avant un personnage féminin différent. Sarah-Lou ne semble pas préoccupée par les aléas de l’adolescence. Même si c’est un roman «policier», le quotidien ne perd pas sa place. Sarah-Lou sera punie pour les différentes gaffes qu’elle fera et les mauvaises décisions qu’elle prendra.

Le rythme des péripéties est bon. On n’a pas l’impression qu’il y a des longueurs et surtout, on ne voit pas les punchs arriver. J’avoue être un bon public pour les séries policières, car je ne vois jamais rien venir (ou presque). D’ailleurs, la mise en page contribue à l’ambiance. Certaines phrases sont ressorties du texte. Les textos sont dans des bulles. Les notes de Sarah-Lou sont sur une feuille de calepin. Ça rend la mise en page dynamique.

J’ai passé un bon moment avec Sarah-Lou. J’aime qu’on montre une ado qui n’est pas en crise d’adolescence et qui ne se pose pas sans cesse de questions existentielles. J’ai hâte de voir la suite. À quelle enquête s’attaquera ensuite Sarah-Lou ?

 

Dès 8 ans.