Browsing Tag

Québec Amérique

12 ans et plus

Prix des libraires du Québec jeunesse – Liste préliminaire – catégorie 12 à 17 ans Québec

Pourquoi les filles ont mal au ventre ?, Lucile de Peslouan et Geneviève Darling, Éditions de l’Isatis

Loin d’être un livre sur l’anatomie ou la physiologie s’avère plutôt un manifeste féministe dénonçant les malaises ressentis par les femmes, dans les différentes sphères de leur vie et ce, durant toutes les phases de leur vie. On y traite des obstacles qu’elles doivent surmonter de l’enfance à l’âge adulte, dans la société contemporaine qui ne leur fait pas toujours des cadeaux.

L’ouvrage s’intéresse surtout aux adolescents et les invite à se questionner sur différentes situations quotidiennes où le sexisme est présent. Il les sensibilise également aux inégalités vécues par les femmes dans le monde. D’ailleurs, de magnifiques illustrations sans tabou, racontant une réalité complexe et hétérogène viennent appuyer les textes.

 Lucile de Peslouan évolue dans le milieu littéraire montréalais depuis près d’une décennie. Elle fut finaliste à deux reprise au Prix Expozine pour Les histoires de Shushanna Bikini London, en  2012 et en 2014. Ses textes sont intimes, directs, poétiques et engagés. Elle a remporté un prix de l’Académie littéraire 2018 pour son fanzine Ce que je sais de moi.

Au carrefour, Jean-François Sénéchal, Éditions Leméac

C’est l’histoire de Chris, un jeune homme atteint d’une déficience intellectuelle qui doit faire face au départ soudain de sa mère le jour de sa majorité, il y a deux ans. Chris partage maintenant sa vie avec sa copine Chloé dans un immeuble à logements.  Travaillant comme concierge, son quotidien comporte ses joies et ses défis. Mais voilà que Chris, qui n’aime pas le changement, doit composer avec des événements pour le moins inattendus.

Jean-François Sénéchal est anthropologue de formation. Grâce à son troisième roman jeunesse intitulé Feu, il a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général du Canada. De plus, son livre, Le boulevard, lui a aussi valu d’être finaliste au Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal et lauréat du prix Bernadette-Renaud. Ce dernier ouvrage figure également 2018 de l’International Board on Books for Young People (IBBY). 

 

Les marées, Brigitte Vaillancourt, Éditions Boréal

Les marées raconte les péripéties de Capucine, une étudiante de niveau secondaire, qui rêve de voyager. Pour ce faire, une fois son secondaire terminé, elle partira étudier à Rimouski, loin de sa famille. Toutefois, un changement vient contrecarrer ses plans changent lorsqu’une lettre en provenance de l’Angleterre. Une lettre, si importante que même sa mère se doit de l’accepter, une lettre qui la laissera sans voix, car elle en est ébranlée.

Ses parents ont laissé sa sœur aînée en adoption, une sœur qu’elle ne connait pas, mais qui aime autant la mer qu’elle. Cette sœur inconnue ira passer l’été, sur les plages de Jersey. Peut-être arrivera-t-elle alors à mieux se connaître.

Ce roman interpelle les lecteurs sur le sens de la famille, les liens de sang et la filiation. L’auteure propose qui intéressera autant les ados que les adultes. Abondamment illustré, le roman entraîne le lecteur dans un univers pittoresque et lui confère un rythme lent, de quoi se croire en vacances.

Brigitte Vaillancourt est une auteure qui a une plume toute en douceur, mais qui mise aussi sur les images pour dépayser le lecteur. Son écriture de style poétique nous fait voyager et dessine à petits pas, la trame de fond du récit. L’auteure parle de ces parents qui se trouvent désemparés devant l’appel d’un enfant retrouvé, mais n’entre jamais dans le jugement. Elle table plutôt sur la relation qui unit les deux sœurs et qui les transformera à jamais.

Le siècle des malheurs (tome 1), Pistolero, Camille Bouchard, Éditions Boréal

Ce premier volume de la série Le Siècle des malheurs nous fait voyager dans le Mexique du début du siècle, vers l’an 1910. Nous vivons à travers les yeux de Benjamin, père de famille, la révolution mexicaine de l’époque.

Intrépide et légèrement voyou, le personnage principal de Pistolero est né en même temps que le 20eme siècle, soit le 1er janvier 1900. Il croit être né dans un siècle de fous et avoir participé avec ses descendants à façonner ce siècle de fous où ils furent tour à tour, les acteurs de l’histoire et les artisans de leurs propres malheurs. Il entraîne son fils de treize ans dans des aventures rocambolesques et parfois risquées comme se battre aux côtés des troupes révolutionnaires, malgré les réticences de ce dernier. Benjamin, lui, ne le voit pas de la même manière alors qu’il voit déjà son fils comme un héros.

Camille Bouchard est originaire de la Côte-Nord et féru de voyages dans lesquels il puise son inspiration. Il crée des histoires inédites et empreintes d’exotisme. Il est également lauréat de plusieurs prix pour ses œuvres dans le domaine de la littérature jeunesse.

Maman veut partir, Jonathan Bécotte, Éditions Leméac

Avec Maman veut partir, Jonathan Bécotte nous offre un roman à fleur de peau et tout en sensibilité.  L’auteur évoque la figure maternelle en empruntant la peau d’un jeune narrateur. Riche en thématiques touchant la famille comme la maladie et le divorce, le livre de Bécotte se lit aisément en raison de ses brefs chapitres. Il y a dans ce livre, cette histoire d’un fils et sa mère et, de cet amour plus fort que tout qui les unit.  Un amour inconditionnel qui défie toute circonstance et qui embellit les souvenirs d’enfance.  Cependant, derrière ce voile d’amour, le jeune narrateur ignore que ses parents vivent des difficultés conjugales. Ce n’est qu’au moment où sa mère part, qu’il se rend compte que tout n’est pas si rose dans sa famille.  Outre, ce triste moment, on traite, dans ce roman, d’autres cassures maternelles. Comme la cicatrice laissée sur le ventre de la mère suite à la naissance, les vacances au camping sans elle et autres moments de l’enfance et jusqu’au décès tragique de la mère emportée par le cancer qui a raison d’elle.

L’auteur trentenaire s’exprime avec simplicité, mélancolie et une finesse d’esprit sans pareille jumelée à une poésie authentique. Il possède aussi un excellent sens du détail et le don de laisser percer la beauté de l’enfance.

Le programme, Sandra Dussault, Éditions Québec Amérique

Un excellent thriller de 440 pages où, Victor, un adolescent, commet un geste terrible qui l’oblige à fuir loin de chez lui. Il trouve refuge en forêt où vit une communauté d’adolescents dysfonctionnels et cruels, puisqu’on lui a dit que le geste qu’il a commis risque de le faire enfermer pour longtemps.

Sandra Dussault est enseignante au primaire dans la région de Québec.  Elle a à cœur de faire découvrir la lecture à ses groupes d’élèves et s’adonne à l’écriture avec succès depuis la fin de ses études universitaires. Elle a été finaliste aux Prix littéraire du Gouverneur général et au Prix jeunesse des libraires en 2015.

 

 

 

6-11 ans

Prix des libraires du Québec jeunesse – Liste préliminaire – catégorie 6 à 11 ans Québec

Sur le toit du monde, Lucie Bergeron et Sabrina Gendron, Québec Amérique

Sur le toit du monde fait partie de la collection « Le petit poucet » publié aux Éditions Québec Amérique. Cette collection offre des livres d’une cinquantaine de pages, à mi-chemin entre l’album et le roman. Il s’adresse aux lecteurs de 6 ans et plus.

Sur le toit du monde raconte l’histoire de Tom, un jeune garçon fasciné par le mont Everest. Il aimerait en savoir plus à propos de la montagne mais la bibliothèque de son école ne contient aucun livre sur le sujet. Un jour où la neige tombe dru, il construit une grosse butte avec ses camarades. Le garçon s’imagine alors qu’elle est le toit du monde. C’est à ce moment que Tom fait la rencontre de Madeleine, une petite fille aux cheveux courts, qui a été très malade et qui connaît bien la fameuse montagne.

Lucie Bergeron est une auteure qui a plus d’une trentaine de romans à son actif. Ses histoires traitent de thèmes aussi essentiels que le courage, la persévérance, l’entraide, etc. Elle visite les écoles et les bibliothèques pour transmettre aux jeunes l’envie de lire et de rêver. Quant à Sabrina Gendron, elle est diplômée en arts plastiques ainsi qu’en animation 2D/3D. Ses illustrations très vivantes se retrouvent dans plusieurs albums et romans jeunesse dont la série populaire: Les aventures d’Olivier et Magalie.

Le livre où la poule meurt à la fin, François Blais et Valérie Boivin, Les 400 coups

Catherine est une poule plutôt dépensière. Elle sait que son temps est compté alors pourquoi économiser? Elle dépense sans compter. Et se confessera-t-elle à la fin de sa vie?

François Blais a publié près de 10 livres pour enfants et pour adultes en plus d’être traducteur. Il a remporté de nombreux prix. Valérie Boivin est illustratrice à la pige. En plus d’avoir illustré plusieurs albums jeunesse, elle a écrit et illustré Un après-midi chez Jules, chez Les 400 coups. François Blais et Valérie Boivin ont également signé ensemble 752 lapins chez Les 400 coups.

 

 

Justin et les malcommodes (tome 1): La fantastique aventure en forêt, Sandra Dussault, Boréal

Un peu dans la lune, Justin se trompe d’autobus et rejoint un groupe de personnes âgées qui se rendent en forêt pour une randonnée. Alors que tout le monde est un peu perdu, Justin prend le taureau par les cornes pour les ramener à la maison de retraite.

Sandra Dussault est enseignante et auteure de plusieurs romans pour la jeunesse. Elle a d’ailleurs été finaliste pour le prix du Gouverneur Général avec Direction Saint-Creux-des-Meuh-Meuh. 

 

 

 

Jules et Jim: frères d’armes, Jacques Goldstyn, Bayard Canada

Jules et Jim sont nés pratiquement en même temps. Ils sont toujours ensemble depuis ce temps. Ils sont un peu différents. Jim est doué en tout et Jim est toujours en retard. Quand la guerre éclate, ils s’engagent. Ils traverseront les épreuves ensemble… jusqu’à la dernière minute.

Jacquees Goldstyn signe toujours des albums puissants à saveur sociale. Il a le don d’utiliser peu de mots pour faire passer de grands messages. Il a notamment écrit et illustré Le prisonnier sans frontières qui a aussi été en nomination pour le Prix des libraires jeunesse. Il a d’ailleurs gagné le Gouverneur Général avec Azadah en 2017.

 

La tribu qui pue, Élise Gravel et Magali Le Huche, La courte échelle

Cette tribu est en fait une bande d’enfants qui vivent dans la forêt sans parents. Ils savent faire du feu, pêcher, bricoler avec des déchets et… ils apprennent même à lire sur de vieux sac de croustilles qu’ils récupèrent en provenance du village. Toutefois, la joyeuse troupe devra faire face à la directrice de l’orphelinat, Yvonne Carré, qui a décidé de tout mettre en oeuvre afin de leur apprendre les bonnes manières. Cette dernière devra affronter la maligne Fanette Ducoup, la chef de la tribu.

Élise Gravel a écrit et illustré plus d’une vingtaine d’albums jeunesse. Ses livres sont traduits dans une douzaine de langues. L’un d’eux, La clé à molette, a remporté le prix du Gouverneur Général dans la catégorie Illustration en 2012. De plus, en septembre 2015, son roman illustré Jessie Elliot a peur de son ombre a remporté le Prix jeunesse des libraires du Québec dans la catégorie 12-17 ans. Pour ce qui est de Magali Le Huche, elle est diplomée des Arts Décoratifs de Strasbourg où elle a étudié l’illustration. Elle travaille à présent pour la presse et l’édition jeunesse. Son album Les sirènes de Belpêchao a remporté le Prix Sorcière en 2006.

Le dernier camelot, Marie-Renée Lavoie, Hurtubise

Joe distribue les journaux tous les matins. Tous les matins, sa soeur Lili l’attend dans la fenêtre du salon. Pourtant, ce matin-là, elle ne l’attend pas. Une bonne amie, sa voisine en fait, est amenée à l’hôpital. L’univers de Joe et Lili bascule, car Visine (pour voisine) prenait soin d’eux depuis le décès de leur maman. Joe lui rend visite régulièrement à l’hôpital. Elle lui donne une mission, rendre à leurs propriétaires des objectifs qu’elle a «emprunté» au cours de sa vie. À ce moment, Joe remonte le temps et découvre les différentes étapes de la vie de Visine. Surtout, il voit comment une toute petite chose peut changer de grands morceaux de notre vie.

Marie-Renée Lavoie est une auteure qui a marqué le public avec plusieurs livres pour adultes et pour ados. La petite et le vieux, son premier roman pour adulte, s’est fait rapidement remarqué. Il a d’ailleurs remporté leGrand prix de la relève littéraire Archambault 2011. Pour les ados, elle a deux séries La curieuse histoire du chat moribond et Zazie. 

 

6-11 ans

Des livres d’Halloween pour les 6-12 ans

L’Halloween étant à nos portes, voici quelques suggestions de lectures à partager avec vos enfants avant ou après la fameuse collecte de friandises. Ou pourquoi ne pas remplacer le traditionnel sac de bonbons que vous leurs offrez contre un roman effrayant ?

L’enquête secrète du fantôme de l’école, Jean-François Sénéchal, Julie Durocher et Alexandre Lanthier, Jules La Mouche

Nous retrouvons pour une troisième aventure les jeunes détectives: Filou, Charlot, Lili et Zac. Cette fois-ci, Lili la fouine a égaré son yoyo de compétition et les quatre amis se mettront à sa recherche. Le journal étudiant émettent la piste du fantôme de l’école qui n’en serait apparemment pas à son premier objet subtilisé… Réussiront-ils à mener l’enquête et retrouver le fameux yoyo porte-bonheur de Lili?

Un bel album qui nous replonge dans le monde magique de l’enfance et toute l’imagination qui en découle. Le texte est accompagné de photos magnifiques qui agrémente encore plus l’aventure. Si vous ne connaissez pas encore les quatre enquêteurs de la ruelle, je vous invite aussi à découvrir les deux premiers albums: L’enquête secrète de la ruelle et L’enquête secrète du trésor perdu.

Dès 6 ans.

Qui va effrayer le fantôme?, Marilou Addison et Richard Petit, Boomerang

Paul Tergeist est un fantôme qui hante un grand manoir. Son fils Gus se montre craintif et n’effraie personne, au grand désespoir de son père. Un soir, Tim Murton, l’homme qui effectue les visites guidées au manoir, fait tomber les clés de sa poche par mégarde. Trois jeunes amis, Clovis, Aglaé et Benjamin, trouvent les clés et décident d’entrer dans le manoir. Et si Gus devenait leur ami?

Ce roman fait partie de la série des « Passepeur ». Écrit en gros caractère, il est accessible aux lecteurs débutants. Il intéressera autant les filles que les garçons.

Dès 6 ans.

 

Les manigances de Cloé, tome 5, Aline Charlevoix, Dominique et compagnie

Cloé et son petit frère Phil sont bien excités, car l’Halloween arrive à grands pas. Mais voilà que leur maman leur annonce qu’elle a accepté de garder leur cousin Victor pour la soirée du 31 octobre. Leur tante Adèle doit se rendre dans une autre ville pour le travail et malgré qu’elle doutait très bien que cela ne leur plairait pas beaucoup, elle n’a pas su refuser. Cloé et Phil ont bien peur que leur insupportable cousin gâche leur soirée d’Halloween… Ont-ils raison de s’en faire?

Le texte est écrit en gros caractère et ponctué d’illustrations en noir et blanc. Le tome 5 est le dernier tome paru en août 2018. À découvrir!

Dès 7 ans.

 

Capitaine Static – La maison hantée, Alain M. Bergeron et Sampar, Québec Amérique

Dans le premier tome de la série, Capitaine Static a découvert son fameux pouvoir le soir d’Halloween: il peut emmagasiner de l’électricité statique et la décharger lorsque c’est nécessaire. Dans ce tome-ci, le 9e de la série, Capitaine Static fait une sortie annuelle avec sa classe. Ils se rendent visiter le Manoir hanté Spoutnik, une attraction touristique de la ville. Mais le voilà terrifié et bien nerveux à l’idée de rencontrer: squelette, vampire, diablotin et fantôme.

Voilà une série bien connue et appréciée des jeunes lecteurs. Le tome 9 est parfait pour l’Halloween! On aime le mélange texte et BD. C’est très gagnant auprès des garçons.

Dès 7 ans.

La voleuse de citrouilles, Lyne Vanier et Enzo, Éditions Pierre Tisseyre

On est le 29 octobre et Arthur attend impatiemment que la fameuse soirée de l’Halloween se pointe le bout du nez. Mais voilà que les citrouilles qui ornent les maisons de Sainte-Trinité disparaissent les unes après les autres. Arthur et ses amis mèneront leur enquête. Arriveront-ils à découvrir qui a subtilisé les citrouilles du village?

Une histoire fantastique originale qui a ravi mes enfants. C’est notre coup de coeur dans nos lectures d’Halloween cette année! Mes enfants ont appréciés qu’il soit parsemé d’une quinzaine d’illustrations en noir et blanc, dont certaines pleine page.

Dès 9 ans.

 

Magalie et son fantôme, Carole Dion, Éditions L’Interligne

Des charades sur le tableau de la classe, un rideau qui bouge et une ampoule allumée dans une maison inhabitée titillent l’esprit de Magalie. Un fantôme s’est-il glissé à la fenêtre de la maison jaune désertée? Qui écrit les charades et quel est son but? Accompagnée de William, Sam, Coralie et Olivier, Magalie tentera d’élucider le mystère. Le jeu « Ouïja » pourrait-il éclairer les jeunes curieux sur la fameuse maison abandonnée?

Un roman d’une centaine de pages qui saura tenir les jeunes en haleine tout-au-long de leur lecture. On ne peut le refermer sans accompagner les personnages jusqu’à la toute fin. Par contre, aucune illustration n’accompagne le texte et l’écriture est petite, ce qui pourrait décourager ceux qui aiment moins lire.

Dès 9 ans.

 

0-5 ans, 6-11 ans

Des BD québécoises pour les premiers lecteurs!

En plus de créer un véritable engouement chez les jeunes, la bande dessinée, loin d’être un art mineur, permet de développer la lecture des images et forge souvent de futurs grands lecteurs. C’est donc une passion à encourager vivement, et ce le plus tôt possible! Cependant, s’initier à la lecture de bandes dessinées n’est pas toujours évident pour les premiers lecteurs qui doivent y conjuguer le déchiffrement des mots à celui des images. Toutefois, si votre enfant de 6 ou 7 ans témoigne d’un intérêt pour la BD, qu’à cela ne tienne, car il existe une panoplie de petits bijoux graphiques venant de tous les horizons et pouvant convenir à leur niveau.

Voici quelques suggestions de BD plutôt charmantes qui proviennent principalement du paysage éditorial québécois. Elles ont toutes pour caractéristiques de proposer un découpage simple des cases, un texte assez court ainsi qu’une typographie lisible.

Pour un passage en douceur de l’album à la bande dessinée

Supergroin, Carole Tremblay et Bach, Les Éditions de la Bagnole (2 tomes)

Un verre d’eau renversé provoque un véritable chaos ou un bébé pleurniche durant la nuit? Pas de panique! C’est l’heure pour Supergroin, ce drôle de cochon un tantinet ridicule, de venir à la rescousse!

Cette récente série québécoise est idéale pour initier votre enfant au langage propre à la bande dessinée sans trop le dépayser. Les couleurs vives, le court nombre de pages de même que l’usage de la répétition et de la rime rappellent en effet les caractéristiques des albums jeunesse. Parsemé de questions rigolotes, le texte qui se réduit à une ou deux phrases par vignette est bien adapté à une lecture interactive avec votre enfant. De plus, l’exagération des situations décrites donne à ces livres un côté absurde qui m’a fait bien rire! J’espère sincèrement que Carole Tremblay et Bach créeront de nouvelles aventures pour Supergroin et que vous tomberez comme moi sous le charme de ces BD qui se prêtent autant à une lecture en solitaire qu’en compagnie d’un parent.

Dès 6 ans

Mission Katy Cosmik, Venise Landry et Marsi, Québec Amérique (1 tome)

Je voulais également vous faire brièvement part du premier tome de Mission Katy Cosmik, paru en 2016. Avec son format carré et sa mise en page originale, ce livre se situe carrément à la frontière entre l’album et la BD. Ce premier tome nous introduit aux aventures de Katy Cosmik, une sonde envoyée sur mars dont la mission est d’y trouver la vie. Malgré le fait que le premier volume ne soit qu’une amorce de l’intrigue, je parie que les autres tomes seront également intéressants. Je vous conseille ainsi de garder en tête cette bande dessinée qui possède un graphisme à couper le souffle! Parfaite pour les premiers lecteurs amateurs de l’espace ou encore pour une lecture à haute voix avec un non-lecteur!

Dès 5 ans.

Pour un format proche des premiers romans

Les aventures de Pépé, Alain Bergeron et Fil, Éditions Foulire (3 tomes)

J’ai été contente de découvrir l’existence de cette bande dessinée plutôt unique dans le paysage de la littérature québécoise et écrite par un auteur jeunesse prolifique. Pépé est un petit garçon nouvellement adoubé à qui l’on confie une courte mission au début de chacun des tomes. En plus d’être pratique, le format de poche de cette BD évoque le mini-roman, genre auquel la série est d’ailleurs parfois associée. Bien que regroupant une quarantaine de pages, les intrigues sont plutôt simples à suivre et les dialogues sont souvent courts et pleins d’humour. Je crois qu’il s’agit d’un bon choix de BD pour un premier lecteur déjà un peu plus à l’aise avec la lecture, mais qui voudrait explorer le genre. Si ces aventures plaisent à votre enfant, il existe également des mini-romans mettant en scène les mêmes personnages et écrits il y a quelques années par le même auteur. L’un de ces titres est « l’âne magique du petit chevalier ».

Pour les premiers lecteurs un peu plus avancés 

La série Oli, Richard et Pierre Houde, Dominique et compagnie (5 tomes)

 

Comptant actuellement 5 tomes, cette série québécoise met en scène Oli et Pacou, deux amis tellement inséparables qu’ils peuvent communiquer par télépathie. Chacune des bandes dessinées propulse les deux camarades hors de leur quotidien en leur faisant vivre une courte aventure à la fois rocambolesque et fantastique. Ayant été moi-même envoûtée par les univers imaginés par les auteurs, je suis persuadée que ces histoires sauront satisfaire l’imagination des enfants. Personnellement, je n’ai encore jamais rencontré de BD jeunesse possédant une typographie avec des caractères d’une telle grosseur, ce qui est sans conteste un point fort à ne pas négliger lorsqu’il est question des premiers lecteurs. À noter cependant que le texte est un peu plus fourni ici, principalement au niveau des dialogues. Bref, je vous invite à découvrir avec votre enfant cette série qui est devenue pour moi un réel coup de cœur!

Dès 7 ans

Petit aperçu de l’offre en dehors du Québec: des maisons d’édition à découvrir

Dans le cas où vous aimeriez partir vous-mêmes à la découverte de BD pour vos petits lecteurs, voici quelques maisons d’édition à surveiller en ce domaine. Méritant d’être explorées, les Éditions de la Gouttière ont entre autres publié Lili Crochette et Monsieur Mouche et Les trappeurs de rien, deux séries adorables tant par leur format à l’italienne que par leurs histoires. En offrant une diversité de BD adaptée à plusieurs publics allant de 3 à 9 ans, la collection Mamut de la maison d’Édition Bang vise aussi à faire connaître la bande dessinée aux enfants, et ce dès leur plus jeune âge. Je reparlerai d’ailleurs probablement d’une de ces séries, alors je ne veux pas vous en dire davantage à ce sujet!

Du côté des Éditions Dargaud, nous pouvons également trouver des livres à mi-chemin entre l’album et la BD, dont la série Ana Ana et Cassis, pouvant facilement être lus à des non-lecteurs en guise d’initiation au genre. Dargaud offre également la série Monsieur Blaireau et Madame Renarde, qui met joliment en scène la vie et les aventures d’une famille de blaireaux et de renards. À noter que la BD Cassis en est inspirée, celle-ci ayant pour personnage principal la petite dernière de la famille blaireau. Encore une BD qui se veut aussi réconfortante qu’un album jeunesse à lire avec votre enfant! Il y a en d’autres, bien sûr, et certaines seront abordées dans de futurs articles! D’ici là, bonne lecture!

 

6-11 ans, Suggestions et critiques

Dans la bibliothèque de… Marie-Michèle !

 

J’ai demandé à mes collaborateurs de vous proposer trois coups de coeur de leur bibliothèque, que ce soit leur bibliothèque actuelle ou celle de leur jeunesse. Voici maintenant… mes coups de cœur !

 

Dans cet article, j’ai décidé de vous parler de ma bibliothèque de jeunesse. Tout simplement parce que je vous présente souvent les livres qui sont dans la bibliothèque de mes enfants. Du coup, vous commencez à me connaître.

J’ai même choisi de vous parler de romans jeunesse. J’ai beau chercher, les premiers livres qui me reviennent en tête ne sont pas des albums. Il y a quelques mois, en faisant le ménage de ma bibliothèque, j’ai décidé de donner plusieurs romans jeunesse à un jeune cousin. Pourtant, ceux que je vais vous présenter, j’étais incapable de m’en départir. Ils faisaient ressortir un sentiment de bien-être. Je les ai donc gardés au sein de ma bibliothèque.

Klonk (et toute la série), François Gravel, Québec Amérique

En 2010, je faisais un DESS en édition à l’Université de Sherbrooke au campus de Longueuil. J’ai eu un cours d’édition du manuscrit. Quand la prof nous a annoncé que François Gravel serait invité lors d’une des séances, je CA-PO-TAIS ! J’adore François Gravel. Encore aujourd’hui, dès que l’occasion se présente, je lis ses livres jeunesse.

Le jour J, j’ai apporté mon exemplaire de Klonk. J’ai attendu patiemment tout le cours… et pendant la deuxième partie de celui-ci, il s’est assis à côté de moi. Mes yeux de petite fille brillaient ! François Gravel, à côté de moi. Je me sentais toute gênée de lui demander d’autographier mon exemplaire de Klonk ; j’avais quand même 22 ans !

Qui est Klonk ? C’est un ami, mais aussi un personnage mystérieux. Comment Klonk fait-il pour disparaître et réapparaître ? Ou est-ce le narrateur qui rêve ? Dans le premier tome, ce dernier vous raconte sa rencontre avec Klonk et leur amitié qui dure depuis.

Klonk est une belle déclaration d’amour à la lecture, mais aussi à l’amitié. Au fil des tomes, Klonk conserve son côté mystérieux. Bien sûr, je ne pourrais vous faire une critique détaillée. Il y a bien longtemps que je l’ai lu. Par contre, je me souviens bien qu’il y avait une file d’attente à la bibliothèque de l’école pour emprunter les livres de la série. Un livre qui plaira aux filles et aux garçons.

Dès 7 ans.

Disponible en roman et aussi, en version illustrée (c’est nouveau ça !)

« Vous pouvez lire mon texte sur Les vieux livres sont dangereux. Le dernier livre de François Gravel que j’ai lu. »

La licorne des neiges, Claude D’astous, Pierre Tisseyre

Les licornes sont à la mode et pourtant, la première fois qu’une licorne m’a marquée, c’était dans La licorne des neiges de Claude D’astous. Alors qu’elle passe les fêtes chez ses grands-parents, Isabelle fait la rencontre d’un cheval blanc majestueux. À la seconde rencontre, elle découvre qu’il s’agit d’une licorne. Même si les adultes ne la croient pas, elle leur montrera qu’ils ont tort. Malheureusement, les adultes voudront tirer profit de l’animal magique. Isabelle pourra-t-elle protéger la licorne des pensées malveillantes des adultes du village ?

Dans mes souvenirs, ce roman est si doux, si magique. J’ai rarement relu des livres deux fois dans ma vie. Pourtant, celui-ci fait partie de la courte liste. Je l’ai relu plusieurs fois avec bonheur quand j’étais jeune.

Dès 8 ans.

Le garçon qui rêvait d’être un héros, Sylvain Trudel, la courte échelle

Voilà un autre livre qui a l’honneur d’être sur la courte liste des livres que j’ai relus plusieurs fois. Le garçon qui rêvait d’être un héros est l’histoire Louis, un jeune garçon rêveur et de sa famille. Un mois avant Noël, l’enseignante de Louis propose que tous les élèves se rassemblent pour créer des paniers de Noël pour les familles démunies. Quelle belle idée… jusqu’à ce que Louis découvre que sa famille fait maintenant partie de ces familles. Armé de son imagination, Louis aimerait bien être son super-héros préféré pour protéger sa famille de la misère qui les touche, quelques semaines avant Noël.

Quand je pense à ce roman, je pense immédiatement à la générosité. Puis, il me vient une émotion puissante. Quand on est jeune, on veut être comme tout le monde. On veut faire partie de la gang. On ne veut pas être le plus pauvre, celui qui a eu le moins de cadeau, celui qui n’a pas de giga lunchs, etc. Pourtant, c’est ce qui arrive à Louis. J’ai toujours été touché par ce livre. Les émotions de Louis sont vraiment puissantes.

Dès 7 ans.

Ce livre est épuisé. Rendez-vous à la bibliothèque pour le trouver.

Petit bonus.

Ani Croche, Bertrand Gauthier, la courte échelle

Je ne pourrais vous raconter exactement l’histoire d’un livre d’Ani Croche et pourtant, je la sens bien ancrée dans mes lectures de jeunesse. C’est l’histoire d’une fille pas super populaire ou super moche, juste une fille ordinaire. Ce sont ses aventures de tous les jours avec les challenges des ados. Des romans qui se lisent super bien ! Ani Croche a d’ailleurs été rééditée dans une superbe collection colorée !

Dès 9 ans.