Browsing Tag

Gallimard Jeunesse

0-5 ans, 6-11 ans, C'est WOW!, Suggestions et critiques

Dans la bibliothèque de Julie L.

J’ai demandé à mes collaborateurs de vous proposer trois coups de coeur de leur bibliothèque, que ce soit leur bibliothèque actuelle ou celle de leur jeunesse. Voici maintenant les choix de Julie!

Pas facile de faire un choix! Il y a tant de beaux livres à vous faire découvrir!

La petite pieuvre qui voulait jouer du piano, Wajdi Mouawad, Éditions de la Bagnole

Hector est une petite pieuvre qui voudrait bien apprendre à jouer du piano. Par contre, chez les pieuvres, on passe plutôt notre temps à froncer des sourcils. Hector décide alors de partir à la recherche d’un grand musicien qui pourra lui apprendre le piano. Et si en chemin, Hector apprenait plus que la musique?

Cet album grand format est d’une beauté magique! Entre le texte musical de Wajdi Mouawad et les fabuleuses illustrations de Stéphane Jorisch, il est facile de se laisser bercer par la musique d’Hector. À la lecture de ce conte, on se laisse facilement bercer par l’histoire. À lire avec les 5 ans et plus pour bien profiter de tout ce qu’Hector et ses amis ont à nous offrir!

Dès 5 ans.

 

 

Comme toi, Geneviève Côté, Éditions Scholastic

Lapin aimerait bien être comme Cochon et Cochon aimerait bien être comme Lapin. Les deux amis s’amusent à se transformer en leur meilleur ami. Mais le fait d’être différent, n’est-ce pas la raison pour laquelle les deux amis s’entendent si bien?

Cet album est d’une magnifique douceur. Des illustrations colorés et un texte court permet d’apprécier la transformation de Lapin et Cochon et de rire de leurs bonnes idées. Lapin utilise du zeste de citron pour une queue en tire-bouchon et Cochon prend de grands bas pour ce faire de longues oreilles. Un bel album pour apprécier la différence!

Dès 3 ans.

Découvrez l’entrevue WOW de Geneviève Côté juste ici et notre article 100% Geneviève Côté, ici!

 

C’est un livre, Lane Smith, Gallimard jeunesse

Notre ami Singe est en train de lire un bon livre. Petit âne se questionne, mais qu’est-ce que c’est? Est-ce que ça peut envoyer des courriels, est-ce qu’il faut le recharger, peut-on faire des combats entre les personnages? Petit âne découvrira bien vite ce qu’est un livre…

Un super album qui rappelle l’importance des livres dans une société de tablettes, d’ordis et d’écrans. C’est sûrement ce qui en fait un de mes coups de cœur! Lane Smith nous fait bien rigoler avec toutes les questions de Petit âne. Et le plus merveilleux, c’est qu’il existe une version cartonné sous le titre C’est un petit livre, pour les enfants plus jeunes. Mademoiselle S., 16 mois, adore cette version où l’on s’amuse à vérifier si un livre peut servir de chapeau ou encore s’envoler.

Dès 3 ans.

 

 

 

 

0-5 ans, 6-11 ans

Journée internationale du livre et du droit d’auteur 2018

Pour souligner la Journée internationale du livre et du droit d’auteur, l’équipe de WOW lecture a accepté de répondre à une question pas facile du tout.

Si vous vous retrouviez sur une île déserte et que vous aviez le droit à un seul et unique livre, lequel ce serait et pourquoi?

Anaïs

Sybil la fée cartable, tome 2 : Amanite, Michel Rodrigue, Antonello Dalena et Manuela Razzi, Éditions Le Lombard

Avoir une copine fée (Sybil) que l’on est seule à voir et entendre, c’est sympa tant qu’il n’y a que les devoirs à faire ou de chambre à ranger. Dès qu’elle disparaît, les choses se compliquent! Alors qu’elle croit avoir des réponses à ses questions, Nina se retrouve transformée en sirène et menacée d’être dévorée par un monstre! Le hasard et Michel Rodrigue aimant les bonnes histoires, il va y avoir du sport et une explosion de sortilèges!
J’apporterais cette bande-dessinée, car je serai sûre de ne pas m’ennuyer! Ça ne me dérangerait pas de la relire. J’aime les images et le texte de cette histoire. Je trouve l’héroïne jolie, intelligente et, en plus, elle a des pouvoirs magiques. C’est une bande dessinée qui contient de l’action, de l’humour, de la magie, de l’aventure et des personnages colorés: tout ce que j’aime!

Dès 7 ans.

Cathy

Activités nature pour les 5-8 ans, Frédéric Lisak et Jean-Claude Pertuzé, Casterman

Si je n’avais qu’un seul livre à apporter, ce serait assurément un bouquin me permettant de découvrir et de survivre sur une île déserte! J’apporterais donc le livre de jeux éducatifs Activités Nature pour les 5-8 ans. Un magnifique livre pour apprendre à humer la terre mouillée plus que de la sentir, à écouter le chant des oiseaux plus que de l’entendre, à regarder les couleurs du paysage plus que de le voir… Des activités simples, des jeux, des petits bricolages simples ne nécessitant pas trop de matériels.. Idéal pour l’apporter sur une île déserte!

Dès 5 ans.

Geneviève

Le grand livre du bonheur pour les enfants, Leo Bormans et Sebastiaan Van Doninck chez Petit homme

Quelle question difficile! J’ai écrit puis effacé au moins 10 réponses différentes avant de statuer sur mon choix final: Le grand livre du bonheur pour les enfants, dont j’ai déjà parlé sur ce blogue (ici). Pourquoi? Parce que toutes les idées pour demeurer saine d’esprit sur une île déserte seraient les bienvenues! Mais surtout parce que la lecture, outre le développement des habiletés cognitives, est pour moi un outil formidable d’apprentissage humain, d’évasion, de réflexion et plus encore. Nos lectures nous influencent et permettent à notre esprit d’accéder à une liberté incomparable. Même sur une île déserte, si je me sens libre en moi, je pourrais me sentir bien et heureuse. Un brin philosophique, mais tout à fait inspirant!

Dès 5 ans.

Joaquim

Mon bon gros zombie de poisson rouge, tome 6 : Carpe Jurassique, Mo O’Hara, Éditions ADA

Frankie est un bon gros zombie de poisson rouge. Lorsque Tom, son propriétaire, l’emmène à une journée médiévale, un mystérieux chevalier sème l’émoi. Frankie saura-t-il le mettre hors d’état de nuire? Dans la deuxième histoire, on découvre une carpe jurassique fossilisée sous le terrain de jeux de l’école, mais l’archéologue responsable cache un secret inhumain…

J’apporterai ce livre avec moi, car la lecture durera plus longtemps qu’une bande-dessinée! 😉 C’est un roman graphique, ce que je préfère. C’est vraiment bien écrit, c’est original comme histoire et c’est plein d’humour. Le poisson rouge est un personnage qui sort de l’ordinaire. Il a un sacré caractère de cochon et ça le rend amusant. C’est une histoire divertissante qui ne fait pas peur même si la couverture du livre donne cette première impression. (L’habit ne fait pas le moine comme on dit!) En plus, l’idée du livre est basée sur une histoire «vraie». L’auteure a vraiment réanimé son poisson rouge lorsqu’elle était jeune! Elle le raconte sur Youtube si tu es un brin curieux, mais c’est en anglais.

Dès 8 ans.

Julie Lévesque

La quête d’Ewilan, Pierre Bottero, Éditions Rageot

Si je me retrouvais sur une île déserte et que je ne pouvais apporter qu’un seul livre, je tricherais un peu et je choisirais le livre de fantastique jeunesse La quête d’Ewilan qui est divisé en trois parties. Elle raconte l’histoire palpitante d’une adolescente qui un jour, en faisant un pas sur le côté, se retrouve dans un monde parallèle au nôtre. Celle-ci découvre qu’elle vient en réalité de cet endroit, qu’elle se nomme Ewilan et qu’elle est la clé pour sauver l’empire menacé par des êtres maléfiques. Au détour de sa quête, elle se rendra compte aussi qu’il n’y a pas que deux mondes parallèles, mais plusieurs autres. La richesse de ce roman est sans aucun doute l’univers inventé par l’auteur Pierre Bottero. Celui-ci est d’ailleurs si intéressant et fascinant que nous pouvons le redécouvrir dans trois trilogies: une sur la suite des aventures d’Ewilan et deux autres où nous pouvons suivre les histoires distinctes de personnages croisés dans La quête d’Ewilan.

Je peux sans contredit affirmer que ce livre est un de mes préférés dans le genre fantastique. Je ne me lasserais donc pas de le relire encore sur la plage et de me remémorer les autres histoires se passant dans le même univers tellement celui-ci est captivant.

Dès 11 ans.

Julie Lacroix

À la croisée des mondes, Philip Pullman, Gallimard

Si je me retrouvais sur une île déserte et que je n’avais droit qu’à un seul et unique livre, je choisirais la trilogie À la croisée des mondes, aussi connu sous le nom de La boussole d’or. Le livre a été écrit par Philip Pullman et on a pu voir le premier volet de la série au grand écran avec, entre autres, les acteurs Nicole Kidman et Daniel Craig. Évidemment, rien ne bat le livre original où l’on suit deux jeunes, Lyra et Will, qui vont être transportés de mondes en mondes pour éclaircir le mystère de la poussière. Ils sont accompagnés de leur fidèle daemon (ou conscience), qui les aideront dans leurs bonnes ou mauvaises décisions. Si vous ne l’avez pas encore lu, c’est l’occasion!

Dès 12 ans.

Mélissa

Robot sauvage, Peter Brown, Gallimard Jeunesse

Oufff! Pas facile d’en choisir un seul, mais le premier qui m’est venu en tête se déroule justement sur une île déserte. Il s’agit du premier roman jeunesse de Peter Brown, Robot Sauvage!

Sur l’océan, un ouragan fait rage et un cargo fait naufrage. Sa cargaison composée de caisses de bois contenant des robots sombre dans les profondeurs. Sauf une caisse intacte, est ballotée par les vagues jusqu’à échouée sur une île déserte. De petites loutres curieuses activent par mégarde le robot Rozzoum unité 7134, alias Roz. D’abord considérer comme un monstre par les animaux de l’île, elle (l’auteur désigne le robot au féminin) devra apprendre à s’adapter à son environnement. C’est en observant les animaux qui y vivent que Roz va tranquillement apprendre à s’adapter à la nature, à se faire des amis et à élever un petit oison devenu orphelin par sa faute. L’île devient peu à peu son chez-elle, jusqu’à ce que son passé resurgisse…

Pourquoi CE livre? Parce que je suis tombée totalement sous le charme du personnage de Roz qui nous rappelle un peu Wall-E. Robot sauvage est une aventure remplie d’amitié, d’entraide, d’amour et de solidarité, des valeurs importantes à mes yeux. Un récit qui rend hommage à la beauté de la nature et à la maternité, deux choses qui prennent beaucoup de place dans ma vie. J’ai de plus apprécié toutes les belles leçons d’humanité à travers les courts chapitres et les illustrations en noir et blanc qui sont en parfaite harmonie avec le texte. Bref, un roman jeunesse touchant et intelligent, qu’on termine avec un brin de nostalgie. La finale laisse présager une suite et si c’est le cas, je courrai certainement me la procurer!

Dès 9 ans.

6-11 ans

Prix des libraires – Sélection 6-11 ans: les impressions de notre équipe

Le 28 février dernier, l’Association des libraires du Québec remettaient les Prix des libraires pour la sélection jeunesse. Chez WOW lecture, nous avons décidé de vous présenter les finalistes de chacune des catégories et de vous livrer nos impressions. Voici donc notre texte présentant les finalistes dans la catégorie 6-11 ans Québec et hors Québec. 

FINALISTES 6-11 ANS – QUÉBEC

Mammouth Rock, Eveline Paquette et Guillaume Perreault, la courte échelle

GAGNANT

Présenté par Cathy Bérubé

Lorsque j’ai fait la lecture du livre Mammouth Rock à mes fils de 6 et 8 ans, ils ont été captivité du début à la fin.  D’abord intrigués par la page couverture, mes enfants ont trouvé rigolo qu’un mammouth puisse être un animal de compagnie. Les couleurs et les illustrations en font un ouvrage dynamique et vivant. L’écriture est facile à lire, mais aussi à comprendre pour mes petits lecteurs de la maison. La structure du livre fait en sorte que mes enfants ont été curieux tout au long de l’histoire. Le tout est raconté avec beaucoup d’humour et de légèreté. Un livre que je recommande vivement.

 

 

 

Azadah, Jacques Goldstyn, La Pastèque

Présenté par Marie-Michèle Martel

Grand gagnant du Prix du Gouverneur général 2017, Azadah mérite bien sa place parmi les finalistes. Voici le texte que nous vous avions proposé à ce moment-là.

Dans un pays du Moyen-Orient, une photographe occidentale doit retourner chez elle. Avec son départ, la petite Azadah perd l’espoir de pouvoir avoir un avenir meilleur. Elle voulait aller à l’école et apprendre un métier. Déchirées, elles ont de la difficulté à se quitter. La photographe laisse donc son sac à Azadah pour lui donner une chance d’apprendre plus. Azadah observe longtemps le contenu du sac. Elle se prend en main et s’envole vers d’autres horizons.

Fidèle à son habitude, Jacques Goldstyn véhicule un grand message en peu de mots. En effet, l’auteur-illustrateur utilise très peu de mots dans cet album. Les illustrations parlent d’elles-mêmes. C’est un bel album pour débuter la réflexion sur les conflits au Moyen-Orient. On y parle notamment des bâtiments détruits et des minces espoirs de s’en sortir.

Les vieux livres sont dangereux, François Gravel, la courte échelle

Présenté par Marie-Michèle Martel

Le professeur de Mathieu le surprend à dormir en classe. Il est rapidement envoyé à la bibliothèque. Le bibliothécaire, qu’il n’avait jamais vu jusqu’à présent, lui propose un travail ; il lui donnerait un coup de pouce pour classer les livres au sous-sol. Une affaire de quelques samedis…

Voici un roman qui permettra aux jeunes lecteurs de se lancer dans le mystère. Voici un extrait de notre critique complète : « Bien que l’histoire soit simple, elle convient parfaitement aux nouveaux lecteurs. L’intrigue est soutenue et si votre enfant a une imagination débordante, il aura des frissons dans le dos. J’ai moi-même hésité à aller à la salle de bain pendant la nuit en pensant à l’ambiance de ce roman. Par contre, j’ai trouvé que l’intrigue se terminait abruptement. Je pense que l’auteur aurait pu étirer un peu la finale. »

** Pour notre article complet sur Les vieux livres sont dangereux, cliquez ici.

FINALISTES 6-11 ANS – HORS QUÉBEC

Pax et le petit soldat, Sarah Pennypacker et Jon Klassen, Gallimard jeunesse

GAGNANT

Présenté par Marie-Michèle Martel

La guerre arrive. Le père de Peter s’enrole. Comme la mère de Peter est décédée, son père décide d’aller le porter chez son grand-père. Pour cela, il doit dire adieu à son meilleur ami, Pax, un renard roux domestiqué. Le père de Peter le force à le relâcher dans la nature. Comment peut-on l’obliger à se séparer ainsi de son animal ? Peter, plus déterminé que jamais, s’enfuit de chez son grand-père pour partir à la recherche de Pax. Les embûches seront nombreuses, mais retrouvera-t-il Pax vivant ? Après tout, il n’a jamais été seul dans la nature…

Pax et le petit soldat a touché les cœurs du monde entier. Je ne serais pas surprise qu’on annonce un film inspiré de cette histoire. Tout y est : un jeune homme courageux, une rencontre inattendue, un renard attachant. C’est un livre sur l’histoire de la vie et de l’amitié. On y apprend beaucoup sur la vie, sur ce que l’on est. On découvre l’influence que les autres peuvent avoir sur nous, même après une seule rencontre. On se rend compte qu’on peut changer rapidement au contact de certaines personnes. Surtout, on apprend que, quand on aime, on doit laisser vivre l’autre aussi.

Je l’avoue, j’étais certaine qu’il gagnerait. J’avais tant entendu parlé de ce livre que mes attentes étaient très hautes. Alors, quand j’ai refermé le livre, je me suis dit que je n’aurais pas choisi ce livre pour gagner le prix. J’étais déçue par le rythme. J’ai trouvé qu’on avait mis la barre très haute pour ce livre, qui est à mon sens un roman initiatique plutôt classique.

Cours, Davide Cali et Maurizio A.C. Quarello, Sarbacane

Présenté par Joaquim 

Comment réagir face à un jeune garçon violent, une personne qui se bat tout le temps et dont l’étiquette de « mauvaise graine » colle à la peau? M. Chapman, le nouveau directeur de l’école, lui, intervient différemment lorsqu’il rencontre Ray. Il ne le punit pas, ne le gronde pas, ne crie pas, non : il lui parle, il l’écoute et lui sourit! Ray est déstabilisé, sa curiosité est piquée… (la nôtre aussi!) Et puis, cet homme apprécie la boxe comme lui. Il le met même au défi de lui montrer de quoi il est capable! Mais pour être un bon boxeur, il faut avoir du souffle et ça juste la course peut l’y aider. Alors, même si Ray a des doutes, il suit le conseil du directeur et dès lors il « cours! ».

« Cours! » est l’histoire vraie de Théodore Ray Lewis : un afro-américain qui a pu changer le cours de sa vie positivement grâce à la bonne influence de son directeur d’école, mais aussi grâce au sport et à l’école. Une histoire pleine d’espoir qui parle du changement et de l’évolution d’un garçon dont le destin semblait pourtant tout tracé.

Courir, l’aide à canaliser son énergie. Plus calme, il se concentre davantage et étudie mieux. De meilleures notes l’aident à apprécier l’école, mais aussi à moins se battre et à se faire des amis. De fil en aiguille, Ray se réconcilie avec l’école et la vie. Il trouve sa place.

C’est un bon livre je trouve car il nous rappelle qu’il suffit d’une seule personne pour faire la différence dans la vie. C’est encourageant car cela nous montre que tout est possible, qu’il suffit d’y croire!

Un garçon nommé Noël, Matt Haig et Chris Mould, Hélium

Présenté par Mélissa Garant

Nicolas – surnommé Noël car il est né un 25 décembre – est un jeune garçon qui vit pauvrement avec son père, Joël, bûcheron, dans une petite cabane en bois, en Finlande. Un jour, un chasseur se présente chez eux afin de proposer à Joël une mission royale: rapporter au roi une preuve de l’existence des lutins. Voyant l’occasion de gagner une bonne somme d’argent, Joël part vers Lutinbourg en laissant Nicolas auprès de sa tante Carlotta. Après d’horribles supplices de sa part et ne voyant pas son père revenir, Nicolas décide de partir à son tour vers Lutinbourg. Sur le chemin, il fait la rencontre d’un renne blessé qu’il nomme Éclair et qui l’aidera à atteindre son but. Une fois le village des lutins atteints, ils sont accueillis par le Père Topo et Tite Nouch. Mais contrairement à ce que Nicolas croyait, les lutins ne sont pas aussi joyeux et bons. Le garçon apprendra que l’ambiance a changé au pays des lutins le jour où un lutin nommé Ti Kip a été kidnappé par des hommes… Il fera tout en son pouvoir pour le retrouver et ramener la joie de vivre et la confiance à Lutinbourg.

Matt Haig nous offre un merveilleux conte de Noël où tous les ingrédients sont présents pour tenir le lecteur en haleine jusqu’à la toute fin. Rempli de rebondissements et de magie, on ne veut plus refermer le roman tant qu’on a pas découvert si Nicolas retrouvera son père et comment il atteindra son fabuleux destin de Père Noël. À travers les 250 pages, les illustrations en noir et blanc de Chris Mould permettent d’aérer le texte et facilite ainsi la lecture aux jeunes. Un roman qui partage de plus de belles valeurs telles que: l’entraide, la générosité, l’amitié et la solidarité. Je dois avouer que j’ai eu un petit coup de coeur pour le personnage de la Fée de la Vérité que je vous laisse découvrir… Bref, un livre à mettre absolument sur votre liste! De mon côté, j’ai bien hâte de lire la suite: La fille qui a sauvé Noël.

 

0-5 ans, 6-11 ans, Suggestions et critiques

Dans la bibliothèque de… Justine!

J’ai demandé à mes collaborateurs de vous proposer trois coups de coeur de leur bibliothèque, que ce soit leur bibliothèque actuelle ou celle de leur jeunesse. Voici maintenant les coups de coeur de Justine!

Avec un arrière-grand-père libraire et une mère institutrice, j’ai vite compris la source de ma passion pour les livres jeunesse. Lorsque j’étais enfant, le temps que je passais à lire se faisait en solitaire, et je n’ai jamais réclamé de moments de lecture avec l’un de mes parents les soirs avant de m’endormir. Ma bibliothèque fourmillait de livres de contes classiques, d’albums mettant en scène des animaux, des romans des bibliothèques rose et verte et de bandes dessinées. De ma mère, j’ai hérité des romans de la Comtesse de Ségur et de l’intérêt pour les enquêtes policières. De mon père, les BD (Tintin, Spirou, Cédric, Gaston Lagaffe, etc.) sont venues diversifier mes heures de lecture autant qu’elles m’ont faire rire aux éclats. Pour une Belge, normal me direz-vous… 😉 Eh oui!

Le prince de Motordu
chez Gallimard Jeunesse

Il était une fois, dans un pays pas si lointain, vivait un prince baptisé Motordu. Un nom prédestiné pour un souverain qui avait la manie de mélanger tous les mots. Il vivait dans un grand chapeau avec son épouse, la princesse Dézécolle, et eut la joie d’élever deux beaux enfants, un glaçon et une petite bille. Que de rires et de plaisir j’ai eus en lisant les belles lisses poires du prince de Motordu! De là est également né mon intérêt pour François Pommier et la Renaissance (référence à l’album Les belles lisses poires de France). En 2010, la maison Gallimard Jeunesse a édité un album anniversaire pour célébrer les 30 ans de la série créée par l’auteur Pef, de son vrai nom Pierre Élie Ferrier. Un DVD de l’histoire et de trois dessins animés en prime y est inclus. Encore aujourd’hui, lorsque je visite le kiosque de l’éditeur aux Salons du livre, mon réflexe consiste à rechercher la série pour m’imprégner de cet humour fin et subtil grâce aux nombreux jeux de mots de l’auteur.

Martine
chez Casterman

Le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai jamais renié mon côté petite fille. La série des Martine représentait pour moi le modèle de l’enfant parfaite qui réussissait tout (de l’école aux activités artistiques et sportives en passant par les relations sociales) et qui illuminait par son insouciance et son bonheur de vivre. Avec le temps, je me rends compte que j’étais une « Martine » à ma façon tant j’ai exercé tout ce que l’auteur, Gibert Delahaye, a fait vivre à son héroïne. Les premiers Martine que j’ai dévorés me venaient de ma mère. Au-delà des histoires, ce sont les illustrations de Marcel Marlier qui m’éblouissaient, et toujours maintenant. De splendides œuvres d’art! Le 60e et dernier album de la série « Martine et le prince mystérieux » a été publié en 2010. Aujourd’hui, la série a été rafraîchie par des rééditions plus épurées et sous différentes formes : romans, livres audio, albums illustrés. Les illustrations réalisées par ordinateur ont quelque peu perdu leur effet naturel et la douceur de leurs couleurs. Mais les histoires restent empreintes de tendresse et de réconfort dans tous les moments de la vie. Un retour à la simplicité des choses.

Les enquêtes d’Alice Roy
chez La Bibliothèque rose et verte

Alice, cette détective amatrice et intrépide, m’a rendue férue des romans et des séries policières. C’est vers l’âge de 9-10 ans que j’ai découvert cette série. Les romans étaient à l’époque publiés dans la Bibliothèque verte (depuis 2011, vous les retrouverez dans la Bibliothèque rose). Le caractère débrouillard et ingénieux de cette héroïne, le principe de relier des faits les uns aux autres pour résoudre une énigme me fascinaient. Chaque année, l’une de ses aventures figurait sur ma liste d’idées cadeaux de Noël ou d’anniversaire. La création de cette série est assez atypique. Alice Roy, de son vrai nom Nancy Drew, est née en 1930 aux États-Unis sous la plume d’un collectif d’écrivains qui se faisait appeler Caroline Quine. Jusqu’en 2003, ce sont près de 175 volumes qui ont été édités (aux États-Unis du moins). Son succès ne s’est jamais démenti, car aujourd’hui, la série se poursuit aux éditions Bayard sous le titre de… Nancy Drew, détective.

(Alice à Venise n’est plus disponible en librairie. Rendez-vous dans une bibliothèque près de chez vous.)

Ma liste pourrait être encore longue, alors à bientôt pour de nouvelles aventures!

0-5 ans, 6-11 ans

L’anxiété

L’anxiété est le mal du 21e siècle.  Il touche de plus en plus de gens et n’épargne pas les parents qui ont le sentiment d’être constamment débordés.  Ce n’est donc pas une surprise de voir un nombre grandissant d’enfants angoissés, anxieux et craintifs.  C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui deux albums qui traitent de ce sujet, ainsi que deux livres qui aident à comprendre l’anxiété et la gestion des émotions.

La bulle, Timothée de Fombelle et Éloïse Scherrer, Éditions Gallimard Jeunesse  

« Misha ne savait pas quand c’était apparu. Depuis qu’elle était toute petite, ça ne l’avait jamais quitté. » Voici comment débute l’histoire de cette toute jeune fille qu’une énorme bulle noire suit partout où elle va, et ce depuis aussi longtemps qu’elle se souvienne. Elle ne sait pas comment s’en défaire, malgré ses diverses tentatives, jusqu’au jour où elle décide d’y entrer afin d’affronter ce qui s’y trouve.  Elle découvrira alors un univers mystérieux et sombre, peuplé de créatures fantastiques. Elle partira à la découverte de ce monde étrange et magnifique afin de savoir ce qu’il cache d’effrayant.  La fillette y fera des rencontres inattendues qui l’aideront dans la réussite de cette quête qui changera sa vie.

Ce livre est définitivement un coup de cœur et un des plus beaux albums qu’il m‘ait été donné de lire! La beauté exceptionnelle et riche des dessins d’Élise Scherrer y joue pour beaucoup. Combinées à la narration dégagée de Timothée de Fombelle, les images laissent une grande place à l’interprétation. Cela nous offre la possibilité de raconter cette histoire en s’en tenant au texte, ou encore d’aller plus loin et de s’imaginer une partie de celle-ci afin de la rendre encore plus palpitante. C’est à nous de faire parler ce livre qui traite de l’angoisse, de la peur et de l’anxiété à travers la métaphore de cette bulle noire. Il s’agit d’une belle façon pour les enfants anxieux d’apprivoiser ce sentiment d’angoisse qui ne les quitte pas.  Cela les aide aussi à comprendre que d’en parler à quelqu’un est un excellent moyen de mieux comprendre leurs inquiétudes, de les affronter, puis de tranquillement les faire disparaitre.

Dès 5 ans.

Les livres de Frisson l’écureuil, Mélanie Watt, Éditions Scholastic

La réputation de Frisson l’écureuil n’est plus à faire. Tout le monde ou presque a déjà lu une histoire mettant en scène ce sympathique petit animal! Lorsqu’on les lit, on aime tout de suite le côté rigolo de ses aventures et la propension de Frisson à élaborer toutes sortes de plans afin d’éviter de se retrouver dans des situations qu’il juge risquées ou dangereuses. Si on s’y attarde davantage, on comprend que Frisson devient vite anxieux face aux situations qui impliquent de sortir de chez lui et de faire face à l’inconnu. Le petit écureuil ressent donc le besoin de se rassurer en planifiant tout dans les moindres détails et en anticipant les dangers qui pourraient survenir.

Avec la série des Frisson l’écureuil, on peut faire le parallèle avec ce que certains enfants vivent réellement quand ils ne savent pas ce qui les attend.  On peut donc, à travers les aventures vécues par le personnage de Frisson, aider notre petit angoissé à comprendre son anxiété et comment y faire face.

Dès 3 ans.

L’anxiété racontée aux enfants, Ariane Hébert, Éditions de Mortagne

Voici un livre qui parle d’anxiété sans ambiguïté, de façon claire et détaillée.  On y découvre tout d’abord le personnage de Béatrice avec qui on comprend comment et pourquoi se manifeste l’anxiété grâce à l’histoire de trois chiens qu’elle rencontre chez sa psychologue.  Puis, dans un deuxième temps, on propose à l’enfant de répondre à des questions d’auto-observation afin de mieux comprendre de quelle manière l’anxiété se manifeste dans son corps, dans sa tête et à travers ses comportements.

Voici un très bel outil pour faire réaliser aux jeunes les différents symptômes ressentis à cause de l’angoisse ainsi que les raisons pour lesquelles celle-ci peut apparaitre.

Dès 6 ans.

Reconnecte avec toi, François Lemay et Martine Cédilotte, Éditions Inspire-toi!

Maintenant qu’on a découvert l’anxiété à travers deux albums et un livre plus explicatif, quoi de mieux que de découvrir à travers la méditation différents moyens de gérer son stress et ses autres émotions, comme la tristesse, la colère et la peur? Cet outil pédagogique complet propose aux plus jeunes de suivre Coco et ses amis qui les guideront pas à pas à travers le livre.  Ils apprendront à mieux respirer, à s’observer, à se concentrer, à accepter les changements et à comprendre l’amour qu’on ressent et que l’on reçoit. À chaque page, soit un exercice ou un nouveau truc est proposé, soit on aide l’enfant à prendre conscience de soi et des autres dans un langage simple qui est bien compris par ceux-ci.

Il est très facile d’intégrer ce livre à la routine du soir, en lisant une page ou deux avec son enfant, en faisant ensemble l’exercice de méditation ou tout simplement afin de réfléchir à deux sur ce qui a été lu. De plus, l’équipe qui a travaillé sur ce livre propose sur son site web de télécharger gratuitement les 30 premières pages du livre avant de l’acheter ainsi que du contenu supplémentaire pour développer la concentration et la créativité.

Dès 4 ans.