0-5 ans, Suggestions et critiques

«Lili Macaroni: Je suis comme je suis!» de Nicole Testa

En voyant cette couverture colorée et un titre pareil, je me suis tout de suite dit: « ce livre doit forcément être merveilleux »…et je ne me trompais pas! Reconnue pour sa série Le royaume de Pomodoro, Nicole Testa nous offre ici un album complètement WOW! Un très très gros coup de coeur pour Lili Macaroni: Je suis comme je suis!

Lili Macaroni est une petite rouquine, aux flocons dorés sur le nez et aux yeux bleus semblables à de petits bleuets. Elle est fière d’avoir hérité des cheveux de sa maman, du nez de son papa, des yeux de sa mamie et du rire magique de son papi. Elle adore dessiner de jolis petits papillons à pois. Voilà qu’arrive le grand jour: sa première rentrée scolaire. Lili est très contente d’apprendre une tonne de nouvelles choses mais malheureusement, elle apprend aussi que son nom, la couleur de ses cheveux, ses petits yeux et ses taches de rousseur font rire ses camarades de classe. Lili se met à détester le macaroni, les citrouilles orangées et les bleuets. Elle tente même de frotter ses petits flocons dorés sur son nez pour les faire disparaître. Personne ne l’avait préparé à ces moqueries. Lili trouve le moyen de chasser cette tristesse qui s’accumule dans son coeur en bricolant de petits papillons à pois qui porteront ses peines sur leurs ailes. Elle découvre aussi qu’elle n’est pas la seule à vivre cette émotion et que malgré que la peine revient parfois, il est important de continuer à s’aimer tel que l’on est.

Les moqueries entre les enfants sont malheureusement trop fréquentes dans les écoles. Nicole Testa a su, à travers le personnage de Lili Macaroni, bien démontrer aux enfants qu’ils ne doivent pas hésiter à en parler, qu’il y a des moyens pour s’exprimer et apprendre à s’accepter tel que l’on est. L’histoire me recrée les mêmes émotions aux mêmes endroits et cela, à chaque lecture. Un texte extrêmement émouvant.

Avec Lili Macaroni, l’illustratrice Annie Boulanger en est à son 15e album. Ses illustrations lumineuses démontrent très bien l’émotion ressentie par Lili tout au long de l’histoire. Plus on tourne les pages, plus Lili se replie sur elle-même et se tient à l’écart de ses pairs. L’illustratrice joue avec les textures de fond et Lili perd sa couleur en même temps que sa joie de vivre. Vous ne pourrez certainement pas rester indifférent à cette charmante et attachante Lili Macaroni pleine de vie.

J’ai aussi adoré le passage où Lili Macaroni dessine une jeune fille à qui elle aimerait ressembler: de longs cheveux noirs et lisses, des yeux bruns et aucune tache de rousseur sur son nez, bref, tout le contraire d’elle. Mais ce que j’ai le plus aimé, c’est qu’elle décide de déchirer son dessin car cette nouvelle Lili ne ressemblerait en rien aux membres de sa famille qu’elle aime tant.

N’hésitez pas à vous procurer Lili Macaroni: je suis comme je suis!, pour la teneur du message, les valeurs qui y sont véhiculées ainsi que pour la réflexion et les discussions que l’histoire saura susciter. Je vous assure, c’est une vraie petite mine d’or autant pour les parents que pour les enseignants du préscolaire/primaire.

Dès 4 ans.

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire