6-11 ans

«Le dernier camelot», Marie-Renée Lavoie, Hurtubise

Disons-le d’emblée, Le dernier camelot est l’un des meilleurs livres que j’ai lus en 2018. Encore plusieurs mois plus tard, il résonne en moi. Je n’ai donc pas été étonnée quand je l’ai vu sur la liste des finaliste pour les Prix des libraires du Québec – sélection Jeunesse. En partenariat avec ces Prix, je suis heureuse de vous le présenter.

Joe habite dans un duplex. Il distribue les journaux aussi. Depuis que leur mère est décédée, leur voisine « Visine » (parce que sa soeur cadette était incapable de dire « voisine ») aide le père de Joe et Lily au quotidien. Malheureusement, un matin, au retour de sa run, Joe voit l’ambulance dans l’entrée. Visine a été victime d’un malaise et est transportée à l’hôpital. L’univers de Joe bascule. Mais la véritable aventure de Joe commence quand il rend visite à Visine à l’hôpital. Elle lui confiera une mission: remettre différents objets précieux à des personnes précises.

Rapidement, Joe comprendra qu’il voyage dans le temps grâce à ces objets. Il retourne dans le passé de Visine. À chaque retour, il est surpris des résultats de son aide.

Le dernier camelot est rempli de richesses. Il l’est d’abord pour son apport historique. Sans être envahi de descriptions, ce roman nous permet de nous replonger dans un Québec qui était tout autre. Les réactions de Joe sont très intéressantes également. Preuve que quand on expérimente, on comprend mieux. Bon, évidemment, dans la vraie vie, on ne peut pas voyager dans le temps, mais on se comprend.

Il est d’autant plus intéressant de voir comment un simple objet, au bon endroit, au bon moment, peut influencer notre avenir. Joe l’apprendra au fil de ses aventures. Et le lecteur, qui s’attachera rapidement aux personnages, sera d’autant plus conquis quand il découvrira leur passé. Sérieusement, si les jeux avaient toujours une communauté autour d’eux, ils seraient sûrement plus heureux d’entendre des histoires de « dans l’temps ». C’est toujours intéressant d’en apprendre plus sur la jeunesse de notre encourage. Malheureusement, aujourd’hui, nous ne connaissons plus nos voisins.

Marie-Renée Lavoie écrit des romans pour ados et pour adultes. Connue pour La petite et le vieux notamment, son écriture est toujours douce. Ses personnages sont si attachants. Joe ne fait pas exception. En fait, on vivrait bien ses voyages dans le temps. Pour une fois, ce sont des voyages dans le temps sans danger. On a envie d’y aller pour se mêler à ces personnages attachants.

Le dernier camelot est un roman à mettre dans les mains de tous les ados. Certains n’aimeront pas, d’autres aimeront bien. Dans tous les cas, ils seront sensibilisés au pouvoir de nos actions ou aux connaissances de nos inactions. Il vaut mieux oser et Joe l’aura bien compris.

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire