Entrevues

Entrevue avec Carine Paquin, autrice

La plupart du temps je suis celle qui initie mes jeunes à de nouvelles lectures. Cette fois-ci, c’est l’intérêt de mon plus vieux pour les aventures de Léo P., détective privé qui a piqué ma curiosité et qui m’a fait découvrir le travail de la fabuleuse et prolifique autrice québécoise Carine Paquin. Enseignante au primaire, professeure d’art dramatique, animatrice d’ateliers littéraires, elle a accepté de répondre à nos questions malgré son agenda bien rempli.

Peux-tu me décrire ta façon de travailler?

Je travaille souvent le matin très tôt. Je peux écrire n’importe où, comme je voyage beaucoup, j’écris partout où je vais. J’ai besoin de me concentrer quand je suis en création, alors je le fais dans le silence complet pendant parfois plus de six heures.

Comment es-tu devenue autrice?

Je ne crois pas qu’on devienne auteur… on l’est ! Au plus profond de nous. J’ai toujours aimé écrire évidemment, mais quand on est auteur c’est plus qu’une passion, c’est un besoin. Depuis toujours l’écriture et la création d’histoire c’est ma façon de trouver l’équilibre et le bonheur.

Qu’aimes-tu le plus et le moins dans ton travail? 

Ce que j’aime le plus c’est de pouvoir vivre plusieurs vies en même temps ! J’aime inventer des personnages et imaginer des scénarios. Ce que j’aime le moins, c’est de faire lire mon histoire à un éditeur … j’ai toujours peur qu’il ou qu’elle n’aime pas !

T’arrive-t-il de manquer d’inspiration? Si oui, que fais-tu?

C’est assez rare que je manque d’inspiration. Mais si ça m’arrive, j’arrête d’écrire. L’inspiration revient toujours !

As-tu un conseil à offrir aux jeunes qui aimeraient devenir auteur?

Le meilleur conseil est d’écrire ! Il faut d’abord aimer écrire pour soi-même avant d’espérer être lu des autres. Écrire, écrire et écrire, toujours en essayant de faire mieux !  Il faut écrire si ça nous passionne et ensuite faire lire nos écrits à d’autres. Après, il ne reste qu’à trouver un éditeur ! Facile, non! Ha! Ha!

Y a-t-il un événement, personnel ou professionnel, qui a marqué ton parcours d’autrice?

Évidemment, la publication de mon premier livre ! Puis, mon premier prix littéraire avec mon roman Léo P. Détective privé, La disparition.

Quel livre a marqué ton enfance? Pour quelles raisons?

Le fou de l’île, de Félix Leclerc, car c’est le premier livre que j’ai aimé du début à la fin !

Quel auteur ou quelle autrice jeunesse t’impressionne?

Les auteurs jeunesse qui m’impressionnent sont ceux qui ont mené leur histoire à l’écran!

Peux-tu nous expliquer les origines de la création de la série Léo P. détective privé?

Léo, c’est le désir d’écrire une histoire qui allait donner le goût de lire à ceux qui aime moins la lecture. J’ai voulu créer un livre où il y a de l’action, de l’humour, de la bande dessinée. Un livre facile à lire avec une histoire intelligente pour les petits comme les grands !

Quels sont tes projets en littérature jeunesse pour 2019?

Je déborde de projet pour 2019 !!!

  • Je terminerai la série Léo P. avec les deux  derniers tomes, c’est-à-dire L’entraînement (tome 5) et L’achèvement (tome 6).
  • Je poursuis mes séries déjà en librairie : Bloc Boy (tome 3), Full textos (tomes 2 et 3).
  • Je lance également des nouvelles séries :
    • Ella, L’histoire vraie de la fille la plus riche et la plus populaire du monde (tomes 1 et 2)
    • Juré Craché, Des romans BD très rigolos !
    • L’asile du Nord, une série d’horreur pour 12 ans et + , (tomes 1 et 2)
  • Je vais aussi publier des nouveaux albums illustrés :
    • Le coq qui rêvait d’être une poule et San Pedro de la moustache qui retrousse !

Donc, si tu as bien lu, je vais publier 12 nouveaux livres pendant l’année scolaire ! Ça te fait déjà une bonne liste pour tes cadeaux à venir ! Ha! Ha!

Merci beaucoup de la part de léquipe de WOW lecture!

Merci à vous !!! 🙂

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire