0-5 ans, Suggestions et critiques

Découvertes d’une maman – juillet 2018

Le ça , de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, Éditions L’école des loisirs 

Résumé : Maman trouve une crotte sur le tapis du salon : « Jules? Qu’est-ce que c’est que ÇA? ». Un petit garçon sans culotte EST le coupable tout trouvé! Pourtant… et si ce livre ne parlait finalement pas de ça ?!!

Avis : Parents, je vous promets de sourire à la lecture de ce livre! Un petit album cartonné pour les tout-petits, au texte et aux illustrations simples mais savamment orchestrées. Et puis, cette conversation entre ce petit garçon et sa mère est simplement « délicieuse », même si à la base on parle d’une crotte! Dû au zézaiement de Jules, on tombe complètement dans le panneau des quiproquos.  On l’accompagne, ce pauvre, dans toute une gamme d’émotions, en se disant « Ahhh les enfants! », pour arriver à une chute superbe, en se disant finalement « Ahhh les parents! ».

Dès 1 an.

Taupe a un souci, Sang-Keun Kim, Éditions La Pastèque

Résumé : Taupe se promène dans la forêt, avec un souci qui lui trotte dans la tête: « Pourquoi n’a-t-elle pas d’amis? ». Elle se remémore alors une maxime de sa grand-mère: « Ma petite, si tu as du souci, roule une boule de neige en exprimant ce qui ne va pas et tu verras, tout disparaîtra. » Taupe applique le précieux conseil… et la magie opère!

Avis : Mes enfants adorent ce genre de livre qui invite, à chaque page, un nouvel animal à se joindre à l’histoire. Ces derniers grossissent les rangs et saturent petit à petit les illustrations. Le petit tas de neige devient une gigantesque boule de neige et puis… Je vous laisse le découvrir en lisant le livre! Personnellement, j’ai un penchant pour les livres positifs. Celui-ci ne fait pas exception en proposant d’avancer malgré les soucis et la solitude. Le temps règle bien des choses et les amis aussi sont d’une aide précieuse. Voici un bel hommage à l’amitié! Adorable.

Dès 3 ans.

Le petit monstre d’Adèle, Mim et B. Amsallem, Éditions Milan

Résumé : C’est chaque soir la même histoire, Adèle entend des petits bruits bizarres dans sa chambre. Ça l’empêche de trouver le sommeil, mais ses parents ne la croient pas. Un jour pourtant, pleine de courage, elle regarde sous son lit et elle y trouve : un bébé monstre! Super mignon en plus! Adèle décide alors de prendre soin de lui…

Avis : Nous avons été conquis par cette petite fille espiègle aux lunettes disproportionnées et par le bébé monstre qui fait tant pitié. Quelle belle façon de dédramatiser l’heure du dodo! Les enfants ont de suite de l’empathie pour ce petit monstre qui a perdu sa maman. Ils se reconnaissent en lui, mais aussi en Adèle qui joue à la maman avec lui. Les soins qu’elle prodigue sont remplis de bienveillance. Elle va le bercer, le rassurer, mais aussi le surveiller pour éviter qu’il fasse des bêtises et le calmer dans son excitation. Ce n’est finalement pas de tout repos un bébé! Or, ce renversement de rôle enfant/parent permettra à Adèle de tirer des leçons de cette expérience et de grandir un peu. De plus, une touche malicieuse et comique clôt remarquablement bien cette histoire.

Dès 3 ans.

Mais je t’aime déjà!, Jory john et Benji Davies, Éditions Scholastic

Résumé : Que fait-on lorsqu’on a une journée de repos? Certains comme Bruno, l’ours brun, planifient de passer une journée relaxe chez eux, tout seul. Alors que d’autres, comme Blanco, l’oie, bouillent d’idées et d’envie de bouger!

Avis : On retrouve dans cet album nos comparses Bruno et Blanco. Les amis ont des tempéraments diamétralement opposés, mais s’apprécient quand même. L’un est calme, posé, voir introverti et apprécie les activités calmes (lire, se reposer sous un arbre). Tandis que l’autre est énergique, extraverti et verbomoteur. Il veut absolument aller dehors et faire de l’exercice. Blanco n’est bien sûr pas trop à l’écoute de son ami (qui répète sans cesse « non »), ni des besoins de ce dernier. Il « harcèle » son voisin tant ce dernier a besoin d’attention et d’amour. Bruno, lui, a de la difficulté à s’affirmer et à faire respecter ses envies. Donc une amitié un brin toxique et étouffante. On espère sincèrement que Bruno va finir par entretenir une belle relation avec cet ami. Malheureusement, cela n’a pas lieu dans ce tome. Cependant, on comprend que pour qu’une personne change, il faut du temps. Malgré tout, cette histoire a le mérite de mettre en lumière le fait que l’amitié n’a pas besoin d’être exclusive. L’autre nous aime même s’il ne nous accorde pas tout son temps et son attention.

Dès 4 ans.

Ma grande sœur et moi, Simona Ciraolo, Gallimard Jeunesse

Résumé de l’éditeur: Une petite fille s’interroge en voyant sa grande sœur changer, jour après jour. Quand est-elle devenue aussi grande? Et aussi rabat-joie? Où sont passés leurs fous rires ensemble? La petite sœur commence à s’inquiéter sérieusement…

Avis : Un livre qui nous touche par son réalisme, sa véracité et sa tendresse. Les enfants évoluent et leur identité change. Ils évoluent tranquillement. Le passage de l’enfance à l’adolescence est ici abordé par le regard de la cadette de la famille. Ses interrogations et ses observations sont nombreuses. Elle cherche des réponses par elle-même, puis par le biais de ses parents, mais rien. Finalement la réponse viendra de la principale concernée. D’autres moments de bonheur sont à venir, mais partagés différemment… Un bijou de lecture sur le temps qui passe. Un livre à lire absolument quand il y a une différence d’âge entre les membres de la fratrie!

Dès 5 ans.

 

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire