0-5 ans, 6-11 ans, Suggestions et critiques, Thèmes mensuels

Conseils de lecture : l’amitié une question de respect, le respect de soi et des autres !

Trouver des livres sur l’amitié peut sembler facile et ça l’est. Trouver des livres qui parlent de comment se faire des amis, c’est plus difficile. Aujourd’hui, je vous propose deux titres qui parlent de se faire de nouveaux amis et deux titres qui parlent de deux valeurs importantes en amitié. Tout ça sous le chapeau du respect. Il faut se respecter soi-même et les autres pour avoir des amitiés saines. Et ça peut être difficile à expliquer à des petits amours !

 

La fille en bleu, Elsa Oriol, Kaléidoscope

Résumé : Manon a repéré la fille en bleu dès la rentrée. Elle voulait être son amie. Manon tente plusieurs approches et tente de se montrer intéressante devant elle. Pourtant, la fille en bleu se moque d’elle ou de ses champs d’intérêt.

J’aime parce qu’on peut deux éléments intéressants ressortent de La fille en bleu. D’abord, le point central de l’histoire est certainement l’importance de demeurer soi-même et de ne pas se laisser marcher sur les pieds. La fille en bleu ridiculise Manon à plusieurs reprises. Par son désir fou de devenir son amie, Manon ne dit rien et s’efface derrière les commentaires de la fille en bleu. Ensuite, l’histoire se termine sur l’espoir. Il faut garder l’œil ouvert. L’amitié se trouve peut-être là où on n’a pas regardé. Parfois, on focalise tellement sur une chose qu’on oublie de regarder autour. Il faut apprendre à nos enfants à être ouverts aux opportunités. De belles surprises peuvent s’y cacher.

Âge : 5 à 7 ans

 

Veux-tu être mon ami ?, Éric Battut, Didier Jeunesse

Résumé : Cette charmante souris verte est rejetée par toutes les souris grises. Elle part à la recherche d’un ami. Elle se frappe à quelques murs. Pourtant, un animal insoupçonné accepte d’être son ami… et même de piler par-dessus sa peur pour être son ami.

J’aime parce que même si les illustrations et le texte n’est pas très recherché, Veux-tu être mon ami ? véhicule deux messages puissants. Tout d’abord, il est possible que certaines personnes ne souhaitent pas être notre ami. Bon. Dans un monde où nous voulons des enfants parfaits, il peut nous sembler inconcevable que d’autres enfants refusent d’être amis avec le nôtre. Dans la vraie vie, ce n’est pas vrai que nous voulons être amis avec toutes les personnes que nous avons rencontrées. Il arrive que nous ayons moins d’affinités ou que leur présence nous mette à l’aise. Il faut donc apprendre à accepter le non et comprendre que ce n’est pas une finalité. Il ne faut pas figer devant un « non ».

Puis, il ne faut pas avoir peur de l’inconnu. La petite souris verte s’adresse à plusieurs animaux sans même se demander s’ils pouvaient être des prédateurs. Oui, il ne faut pas parler aux inconnus. Du même coup, il ne faut pas se fermer complètement à l’inconnu. Il faut garder l’esprit ouvert et être capable d’apprendre à le connaître… Sinon, comment pourrions-nous nous faire de nouveaux amis ?

Âge : 2 à 6 ans

 

La magie de Sami, Jennifer Couëlle et Julie Grugeaux, Planète Rebelle

Résumé : Sami sent qu’il a un pouvoir spécial. Il peut sentir ce qui va se passer, par exemple que la dame croisée dans la rue est triste, ou qu’un collègue de classe va avoir un accident de vélo puisque celui-ci est endommagé. D’où vient ce don ? Papa et maman lui disent qu’il est un sorcier. Il vient d’une lignée de sorcier qui pratique « l’empathie ».

J’aime parce qu’on manque d’empathie ! Il faut être à l’écoute des autres. Le non-verbal parle beaucoup. Il faut apprendre à nos enfants à être sensibles au bien-être des autres. Sans trop s’impliquer, un simple sourire ou un mot d’encouragement peuvent changer la journée d’une personne. De plus, je dois dire que c’est la couverture qui m’a attirée. Les illustrations fines de Julie Grugeaux sont magnifiques. Elles sont douces comme l’est l’empathie. Tout en douceur !

Âge : À partir de 5 ans (et je n’essayerais pas avec mon petit homme de deux ans… il est vraiment beaucoup trop de texte sur les pages)

 

Lièvre et Ours. C’est à moi !, Emily Gravett, École des loisirs

Résumé : Ours et lièvre sont de vrais amis. Ils font tout ensemble ! Ils jouent, mais ils se disputent aussi. Quand l’un s’approprie tout, l’autre fait preuve de patience. Rapidement, il comprendra qu’il doit partager.

J’aime parce que les enfants ont tendance à vouloir tout avoir. C’est bien correct, mais il faut quand même apprendre à partager. Cet album utilise des phrases simples pour faire comprendre qu’en amitié, il faut partager. Les deux personnages sont super mignons en plus !

Âge : 3 à 5 ans

 

Je me permets de vous rappeler Le chapeau rond de Monsieur Melon, Christine Nadeau et France Cormier, chez les 400 coups. Un beau petit album pour nous rappeler de ne pas juger une personne sans la connaître. Elle pourrait être un ami précieux, qui sait !

Je vous rappelle aussi un gros coup de cœur WOW !, Le lion et l’oiseau, Marianne Dubuc, La Pastèque. Un livre magnifique pour enfants et adultes. Qualité signé La Pastèque, Le lion et l’oiseau nous raconte que la famille est importante, mais qu’une belle amitié est difficile à remplacer !

 

N’hésitez pas à ajouter vos suggestions en commentaires !

Bonne lecture !

 

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire