Suggestions et critiques, Thèmes mensuels

Conseils de lecture : 5 (+2) livres pour ne pas avoir peur du noir

Ce mois-ci, personne n’a proposé de sujet pour la chronique Conseils de lecture. J’ai donc choisi par moi-même. Je vous propose des titres qui parlent de la peur du noir. Qui n’a jamais eu peur du noir? Vous? WOW! Vous êtes impressionnants. Je crois que tout le monde a eu peur du noir à un moment ou à un autre. C’est une peur normale après tout, notre sens le plus utilisé, les yeux, n’ont plus leurs super pouvoirs. C’est pourquoi les Conseils de lecture de ce mois-ci regroupent des livres qui parlent de la peur du noir.

À la tombée de la nuit. Conseils utiles pour une cohabitation pacifique entre les espèces, Enrique Quevedo, la courte échelle

Voilà un livre plus artistique. À la tombée de la nuit. Conseils utiles pour une cohabitation pacifique entre les espèces est un petit livre rempli de trucs pour partager la maison avec les monstres. C’est un très bel album en noir et blanc et où les conseils semblent sortir d’une autre époque. Après tout, qui illumine son chemin à la chandelle de nos jours?

Je vous le suggère, car il faut parfois sortir nos enfants de leur zone de confort. Fini les illustrations très découpées et très colorées. En les sensibilisant à un autre style d’illustration, vous contribuez à développer son esprit critique.

 

Le chevalier qui avait peur du noir, Barbara Shook Hazen et Tony Ross, École des loisirs

Messire Fred est un chevalier très apprécié dans le royaume. Pourtant, certains le soupçonnent de cacher quelque chose. C’est vrai! Messire Fred a peur du noir. Il a très très très peur. Or, lorsqu’il rencontre dame Gwendolyn, celle-ci veut le rencontrer seule. Quoi de mieux que la nuit pour se rencontrer à l’insu de tous? Messire Fred devra prendre tout son courage pour traverser la nuit et pour ne pas perdre l’amour de dame Gwendolyn.

Voilà une histoire toute simple qui montre bien qu’il ne faut pas avoir honte de nos peurs. Au contraire, nous avons tous des peurs et avec du courage, nous pouvons les surmonter. Personnellement, les illustrations de Tony Ross me rappellent certains livres de mon enfance.

Non pas dodo!, Stéphanie Blake, École des loisirs

Même si ce livre ne me disait rien au départ, avec un peu d’animation, mon petit homme a beaucoup aimé. Si je ne l’avais pas arrêté, on l’aurait lu 3-4 fois. On s’est arrêté à deux. Fiou! Simon et son petit frère Gaspard construisent une cabane dans le jardin. Au moment de souper, ils rentrent à la maison. Malheureusement, au moment de se coucher, Gaspard se rend compte qu’il a oublié sa doudou dans la cabane dans le fond du jardin. Tout le monde sait qu’un enfant ne peut pas dormir sans sa doudou. Simon prend son courage à deux mains et traverse la noirceur pour aller récupérer la doudou. Les dessins de Stéphanie Blake sont simples, mais efficaces. C’est une belle histoire de courage et d’amour entre frères.

 

La nuit des pirates, Peter Harris et Deborah Allwright, Éditions Scholastic

C’est la nuit et Thomas entend de drôle de bruits à l’extérieur. Il voit que ce sont des pirates filles! Thomas demande de les suivre et il vivra une grande aventure! Évidemment, cette histoire n’est pas sans nous rappeler Peter Pan. Toutefois, j’aime l’utilisation de la typographie et la disposition du texte. La présentation du texte contribue à la dynamique du texte. Pourquoi ne pas lire le texte en mettant l’emphase sur certains mots ou en chuchotant d’autres mots? Un livre parfait pour animer votre moment de lecture.

Malheureusement, ce livre est épuisé. Alors, trouvez-le à la bibliothèque!

Plus noir que la nuit, Chris Hadfield et les Frères Fan, Éditions Scholastic

Je vous ai déjà parlé de ce magnifique album de Chris Hadfield et les Frères Fan. Voici ce que j’en disais lors de nos premiers Conseils de lecture : «Gros coup de cœur de petit homme et de papa ici (et de moi aussi!). Un bel album qui raconte un moment marquant de l’enfance de l’astronaute canadien Chris Hadfield : les premiers hommes sur la Lune. Le petit Chris y apprend à ne pas avoir peur du noir et de ses ombres et il apprend à poursuivre ses rêves. Il faut dire que ça a fonctionné! On connaît la suite de l’histoire de Chris Hadfield!»

Le noir, Lemony Snicket et Jon Klassen, Milan

Laszlo n’aime pas le noir. Bien souvent, le noir reste confiné à la cave. Pourtant, le soir, il s’étend dans toute la maison. Un soir en particulier, le noir entre dans la chambre de Laszlo. Ce petit garçon découvrira que le noir n’est pas là pour lui faire peur. Au contraire, il veut bien l’aider à se sentir bien dans sa chambre.

Dès 4 ans.

BONUS

Il y a un alligator sous mon lit, Mercer Mayer, École des loisirs

Il y a un cauchemar dans le grenier, Mercer Mayer, École des loisirs

Au fil de mes recherches pour ce texte, les livres de Mercer Mayer revenaient tout le temps. Il faut le dire, ces livres sont aussi vieux que moi. Et pourtant! Même si ces livres semblent avoir mal vieillis, c’est tout à fait le contraire. Ces livres mettent de l’avant la détermination et la débrouillardise des enfants. Les enfants prennent leur courage à deux mains pour combattre leurs peurs.

Dans la même série, nommons Il y a un cauchemar dans mon placard de Mercer Mayer. Une suggestion de notre invité, Louis Émond.

 

Bonne lecture en famille!

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire