12 ans et plus, Suggestions et critiques

«Celle qui venait des plaines» de Charlotte Bousquet, Éditions Gulf Stream

Virgil Wyatt Monroe est journaliste. Il a décidé de partir dans l’Ouest préparé une série d’articles sur les légendes de l’Ouest. Il cherche particulièrement à rencontrer celle surnommée la vipère de l’Oklahoma. Entre l’histoire romancer des Steele Man qu’il passe son temps à lire et la version de la Vipère, Virgil tente de démêler le vrai du faux. Même s’il prétend que c’est pour sa série d’articles, il cherche en fait sa propre vérité, celle du père qu’il n’a pas connu. Il cherche aussi à savoir s’il devra mener la vengeance qui l’habite depuis si longtemps. Mais l’Ouest n’est pas comme dans les histoires des romans et Virgil apprendra beaucoup en chemin.

La narration de Celle qui venait des plaines est partagé entre Virgil, Winona alias la vipère de l’Oklahoma et finalement les extraits du roman racontant l’histoire des Steele Man, quatre légendes de l’Ouest. Si au début, il m’a fallu m’acclimater à qui prenait la parole, le résultat est surprenant.. On parcours les histoires de chacun, avide de démêler les passages romancer et la vérité de chaque personnage.

C’est un roman qui reste tout de même très dur. Les crimes qui ont été commis auprès des jeunes amérindiens ou des personnes noires au début du siècle nous rappelle que l’homme n’est pas toujours bon. Il faut aussi une très grande force de caractère pour se remettre d’abus et de discrimination tel que celles que Winona a vécu. Heureusement, il existe des gens bons pour croiser son chemin.

La mise en page est différente selon le personnage narrateur, ce qui nous aide à mieux suivre l’histoire. De plus, Virgil raconte dans un style très journalistique, très factuel, alors que Winona s’envole dans ses souvenirs et ne laisse pratiquement rien de côté. L’auteure a vraiment bien réussi à nous faire apprécier la lecture à travers ces différents styles d’écriture réunit dans un seul ouvrage.

À partir de 15 ans.

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire