Browsing Category

12 ans et plus

12 ans et plus, 6-11 ans

Livre pour les jeunes mordus de la science et la technologie

Petites expérience scientifiques potentiellement catastrophiques est exactement le genre de bouquin que j’aurais aimé posséder durant ma préadolescence, alors que je m’intéressais à la science et à la technologie. Malgré son apparence sans prétention et limite académique, son titre suffit à susciter la curiosité scientifique des jeunes passionnés de sciences autant que celle des parents et enseignants ayant l’envie secrète d’expérimenter ce qu’ils n’ont pu faire durant leur jeunesse.

Si les expériences (et, le titre le dit) peuvent potentiellement s’avérer dangereuses, il n’en demeure pas moins qu’elles s’avèrent une bonne occasion d’initier les jeunes à la culture scientifique, un domaine où il existe de belles possibilités de carrières. Cependant, compte tenu les risques de blessures ou d’incendie, la supervision des parents ou des adultes est recommandée, une belle complicité entre le jeune et l’adulte pourrait alors s’établir. De même, il s’agit d’une excellente opportunité de discuter de sécurité.

Des expériences risquées, mais amusantes et éducatives

Le livre contient environ 50 expériences dont 34 des plus grandes découvertes et principes scientifiques. Parmi ceux-ci, on trouve la lunette de Galilée, une invention destinée à regarder le ciel. Le jeune lecteur est invité à fabriquer cet instrument en suivant les instructions contenues dans le livre. On invite également les scientifiques en herbe à faire connaissance avec Marie Curie et le radium, grâce au popcorn qui contient une période radioactive! On y traite aussi de la théorie de l’évolution de Darwin ainsi que de la théorie de la gravité de Newton. Outre les expériences scientifiques sérieuses, les jeunes férus de sciences pourront étonner leurs amis avec une expérience défiant les lois de la gravité ou encore, avec une fusée conçue à partir d’une bouteille de soda. Plus encore, un microscope fonctionnant avec une lentille d’eau leur permettra de voir le monde sous un nouveau jour alors que la théorie de l’atome à l’aide de colorants alimentaires leur en fera voir de toutes les couleurs !

De la vulgarisation scientifique adaptée aux jeunes lecteurs

Les principes scientifiques contenus dans ce bouquin y sont expliqués en langage clair et sont suivis d’une ou deux petites expériences toutes simples à faire à la maison avec de simples objets quotidiens et peu coûteux. C’est ainsi, que les jeunes curieux pourront désormais suivre les pas des plus courageux scientifiques !

12 ans et plus, 6-11 ans

« Au secours ! Je perds la vue ! » de Martine Bisson Rodriguez chez L’Interligne

J’ai reçu Au secours ! Je perds la vue ! par surprise. Une belle surprise des Éditions de L’Interligne. Je l’avais vu passer ici et là sur les médias sociaux, mais je n’avais pas eu le temps de m’y attarder. Quand je l’ai sorti de l’enveloppe, j’étais vraiment contente de le recevoir. Voilà un sujet qui sort de l’ordinaire. Comme il s’agit d’un petit roman, j’ai décidé de le commencer, doucement, en me couchant un soir. Un soir que je me couchais particulièrement tard en plus ! Il était minuit et demi et je me suis retenue pour ne pas le terminer. Léo, le personnage principal de Martine Bisson Rodriguez, est si touchant. J’avais envie d’aller le prendre dans mes bras.

Léo est une star. Il est sportif et il est un bon élève, mais depuis quelques temps, ses yeux lui jouent des tours. Il décide d’arrêter de faire du sport et il s’isole. Personne ne lui pose de questions, personne ne s’inquiète plus que d’habitude. En fait, oui, mais tout le monde croit qu’il exagère. Et même, en allant chez l’optométriste, on ne trouve pas le problème. Plusieurs mois s’écoulent et Léo se renferme sur lui-même. En allant en camping, il lui arrive une petite aventure qui amène ses parents à s’inquiéter sérieusement. Ils consultent et découvrent qu’il perd de plus en plus la vue. Comment s’en sortira Léo ?

Il s’agit d’un roman tellement sensible, tellement vrai. On ressent toute la douleur de Léo. L’auteure, Martine Bisson Rodriguez, réussit réellement à nous transmettre la souffrance et la solitude de Léo. Heureusement, la détermination de Léo est plus forte que tout quand il reçoit l’aide dont il a besoin. Il est un véritable modèle de force.

Personnellement, ce qui m’a vraiment frappée, c’est l’authenticité des personnages. Leurs réactions sont tellement réalistes. C’est triste, mais on a vraiment de la difficulté à écouter les gens parler de leurs sentiments, de leurs difficultés… surtout quand il s’agit des enfants. Et pourtant, Ils sont les mieux placés pour savoir comment ils se sentent. C’est un roman très intéressant pour parler d’empathie.

Bref, ce livre est un véritable coup de cœur. Il se lit doucement et Léo est vraiment attachant. Je relis mon texte et je vois une multitude d’adverbes comme « vraiment, tellement, etc. ». En choisissant ces mots, je veux réellement vous passer mon amour pour ce roman. Il est difficile de transmettre aussi facilement des émotions à travers les mots. Pourtant, Léo transmet vraiment sa sensibilité, sa vulnérabilité.

 

Dès 9 ans.

12 ans et plus, Suggestions et critiques

Amour et amitié chez les ados!

Quand on m’a proposé le thème amitié/amour pour adolescent, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion! Ce sont mes histoires préférées! Mais oh là, là, lesquels vous proposer sans vous inonder? J’ai donc décider de me limiter à quatre titres qui ont rejoint ma bibliothèque et que j’ai déjà lu plusieurs fois… en attendant de vous en présenter d’autres!

Quand le destin s’en mêle, Samuel Champagne, Éditions de Mortagne

La québécoise Stella s’est émancipée et est partie pour l’Europe dans l’espoir de vivre son rêve de devenir auteure. Avec peu de ressources, en dormant parfois dans les ruelles froides, elle arrive à faire son chemin et à survivre. Jusqu’au jour où elle rencontre Tristan, membre de l’un des groupes de musiques britanniques les plus populaires de l’heure. Alors que la vie les ramène toujours l’un vers l’autre, ils deviennent d’abord amis puis, peu à peu, l’amour s’installe. Mais comment arriver à vivre son histoire quand les fans, la presse, les autres membres du groupe, voit d’un mauvais œil la relation de Tristan, dans la vingtaine, avec Stella, la jeune de dix-sept ans ?

Je dois avoir eu, comme la presse ou certains fans du roman, quelques préjugés sur l’histoire d’amour entre nos deux personnages. Mais bien vite, Samuel Champagne nous ramène à la réalité et à l’importance de s’écouter soi-même pour savoir ce qui nous convient le mieux.  Ce roman a vraiment été une superbe découverte! L’auteur réussit à nous amener à réfléchir tout en nous laissant profiter de l’histoire de Stella et Tristan. Ils ont chacun leurs propres démons à dompter pour pouvoir vraiment profiter de la vie. Samuel Champagne nous offre une belle ode à la vie. Comme quoi, on peut toujours choisir notre propre chemin malgré les préjugés des autres, le peu de ressources ou nos propres craintes.

Pour moi, ce roman est WOW et devrait être lu par tous!

À partir de 14 ans.

 

Tes mots sur mes lèvres, Katja Millay, Fleuve Éditions

Natsya ne parle plus depuis 452 jours. Pourquoi parler quand tout ce qu’on se souvient, c’est notre tragédie? Arrivée dans une nouvelle école, elle attire les regards, alors que tout ce qu’elle veut, c’est avoir la paix. De toute façon, qui pourrait bien vouloir se tenir avec une fille qui ne parle pas? Personne, sauf Josh Bennet. Josh Bennet qui lui aussi fait partie des solitaires de l’école, qui lui aussi a une histoire bien particulière. Et si Josh pouvait être celui qui redonne la voix à Nastya?

Attention, il s’agit d’un livre à haute charge émotive. Je suis vraiment passé par toute une gamme d’émotions en découvrant l’histoire de Natsya. L’auteure a vraiment su nous emmuré dans le silence du personnage principal, tout en nous amenant avec elle à redécouvrir la vie après la tragédie. Le mystère qui entoure ce qui est arrivé à Natsya m’a rendue un peu folle, avait-elle été violée, séquestrée? Et si ce n’était rien de tout cela? Impossible de le savoir avant d’arriver pratiquement à la fin! C’est vraiment un beau roman de réconciliation avec soi-même et d’acceptation de notre propre guérison.

À partir de 14 ans.

L’infini + un, Amy Harmon, Robert Laffont

D’un côté, la superstar Bonnie Rae Shelby. Elle a tout pour elle, mais après la mort de sa jumelle, la vie ne lui semble plus la peine d’être vécue. De l’autre, Finn Clyde, ex-prisonnier qui n’a rien, mais voudrait bien reprendre sa vie à zéro et avoir une chance. Alors que leurs chemins se croisent sur un pont par une nuit noire, les deux inconnus décident de prendre la route et de traverser le pays. Mais voilà, on suppose à tort que Finn a enlevé Bonnie. Leur voyage pourrait alors bien mal se terminer, alors qu’ils tentent simplement de décider comment ils vivront le reste de leur vie et surtout si elle vaut la peine d’être vécue.

Quel beau roman sur la route! Bonnie et Finn sont tout simplement attachants. Avec chacun leurs épreuves passées et leur désir d’un avenir plus lumineux, ils nous amènent dans un parcours enlevant. J’ai adoré que les chapitres se partagent entre ce que vivent nos deux personnages et ce que les médias racontent sur la supposée disparition de Bonnie et le passé de taulard de Finn. C’est à se demander comment les médias ont pu faire leur travail dans ce dossier, mais aussi comment chacun défend ses propres intérêts dans l’entourage de Bonnie! En plus, j’ai adoré l’écriture d’Amy Harmon, qui a une façon bien à elle de raconter les personnages et leurs histoires. Un livre à lire et à relire sans faute!

À partir de 14 ans.

Si loin de toi, Tess Sharpe, Robert Laffont

Sophie était accro aux antidouleurs. Après la réhabilitation, elle voit sa meilleure amie Mina se faire tuer et tout le monde est convaincue que c’est de la faute de Sophie qui aurait replongé. Que faire quand personne ne nous croit et qu’on laisse courir l’assassin de sa meilleure amie? Sophie décide alors de partir à la recherche de la vérité, même si elle doit se confronter à ses propres erreurs du passé. Et si la mort de Mina cachait quelque chose de bien plus important encore?

J’ai adoré les thématiques traitées dans ce roman. L’homosexualité, la dépendance aux drogues comme les antidouleurs, le désir de justice, le mensonge, tant de choses que l’auteure nous lance à la figure à travers ce roman riche en rebondissements! J’ai bien aimé qu’on y voit aussi certains clichés familiaux, qu’on retrouve encore chez les adolescents, alors qu’aujourd’hui le monde leur est plus ouvert que jamais. Une belle façon de se rappeler qu’il est toujours possible d’ouvrir la discussion. Je n’ose pas en dire plus, de peur de vous gâcher la lecture! En attendant, si vous cherchez un bon roman, riches en péripéties avec de beaux personnages ados, allez-y foncez!

À partir de 14 ans.

12 ans et plus, 6-11 ans

«Programmer avec Scratch en s’amusant pour les nuls», un incontournable pour les jeunes geeks

L’apprentissage de la programmation commence à être mise en place dans de plus en plus d’établissements scolaire et ce, dès le deuxième cycle du primaire. De plus, de nombreux camps d’été ou d’ateliers de type Kids Coding Clubs ont désormais lieu durant la saison estivale, le relâche scolaire ou les activités de fin de semaine. Ces derniers comptent de plus en plus d’adeptes.

S’amuser en programmant

Pour faciliter l’apprentissage de la programmation informatique ou pour permettre aux jeunes geeks de parfaire leurs connaissances dans le domaine, j’ai déniché un ouvrage amusant et convivial : Programmer avec Scratch en s’amusant pour les nuls.  De format méga poche, ce livre permet non seulement d’apprendre à programmer aisément, mais il comporte un aspect ludique qui plaît aux jeunes geeks, car il leur permet de concevoir des personnages, mettre en scène des histoires, créer des jeux vidéo et les animer, entre autres.

Un expert au service des jeunes

Il a été rédigé par l’auteur Derek Breen, qui enseigne le développement de jeux vidéo aux enfants et est également enseignant dans la célèbre université de Harvard. Il anime également, à chaque année, plusieurs camps d’été de codage destinés aux enfants âgés de 8 à 12 ans. Oeuvrant auprès d’une jeune clientèle, il sait comment attirer et surtout, soutenir leur attention sur un sujet aussi compliqué que la programmation informatique

Une méthode simple

L’ouvrage est dédié à Python, un langage de programmation ludique et visuel, qui permet aux enfants d’apprendre les bases du codage informatique. Si ce livre est conçu pour les 8 ans et plus, il faut dire que ce dernier convient davantage aux ados compte tenu d’une certaine complexité du langage dans les textes, une complexité qui colle mieux aux connaissances langagières des adolescents qu’aux enfants de deuxième année du primaire. Les adultes nuls en informatique ou ayant peu de connaissances de base en informatique pourraient également en tirer profit. Le livres est également conçu pour un apprentissage rapide, de manière à ne pas décourager les jeunes et leur permettre de progresser aisément.

Des projets peu coûteux

Le livre compte seize projets à réaliser en classe ou à la maison, seul, entre amis ou avec l’aide d’un parent ou d’un professeur pour les plus jeunes. Pour réussir les projets proposés par le professeur Breen, nul besoin de posséder ou de faire l’achat de logiciels coûteux ou compliqué, puisque Scratch est un langage de programmation gratuit, téléchargeable sur Internet et qui fonctionne sur Mac et sur PC.

Le volume est destiné à tout jeune geek souhaitant apprendre les bases du codage informatique, mais également aux parents et enseignants désireux d’accompagner les jeunes dans cette découverte.

Dès 8 ans.

12 ans et plus, 6-11 ans, C'est WOW!, Suggestions et critiques

« Notre environnement », de Jacques Pasquet et Yves Dumont, Éditions de l’Isatis

Dépendant de notre style de vie, nous vivons tous dans un environnement qui nous est propre (pays, ville, campagne, société, voisinage, etc.), mais celui, unique, qui nous relie en tant qu’être humain se nomme la Terre. Sans ses composants, nous n’existerions pas : l’eau, l’air, le sol, l’énergie et le climat sont essentiels à la vie. Dans ce documentaire illustré, l’auteur Jacques Pasquet troque sa plume de conteur pour celle de pédagogue afin d’éclairer les jeunes lecteurs sur le fonctionnement des cinq éléments environnementaux dont nous dépendons en tant qu’êtres humains.

Réparti en cinq chapitres et un glossaire, Notre environnement se présente comme un ouvrage éducatif à teneur scientifique. L’auteur aborde chaque élément en soulevant plusieurs questions essentielles (Qu’est-ce que c’est? De quoi est-il composé? À quoi sert-il? Pourquoi en dépendons-nous? Quelles sont ces menaces? etc.) tout en y apportant des solutions à la portée des enfants. Sans approche moralisatrice, Jacques Pasquet tente de conscientiser ses lecteurs à la fragilité de notre planète et à l’importance de la protéger à notre façon.

« Ce n’est pas la taille du geste qui est importante, [mais bien] de comprendre pourquoi on le fait et de continuer à le faire. »

Les illustrations, nous les devons à l’artiste Yves Dumont qui colore et simplifie les concepts abordés les plus complexes. Son style graphique avec ses perspectives plongeantes aux couleurs primaires, et ses formes arrondies et dynamiques séduiront les plus jeunes qui tenteront de comprendre certaines théories un peu floues. Entre mésosphère, tramontane, lombricompostage et biomasse, la présence d’un adulte leur devient indispensable; à l’instar du glossaire présenté en fin d’album et qui définit une série de ces termes savants. Ce documentaire regorge de faits chiffrés étonnants amplifiant ainsi des phénomènes dont l’enfant n’a pas encore conscience. Poids, mesures, quantités, pourcentages, vitesses… de quoi attirer les passionnés des domaines scientifiques et mathématiques.

Album jeunesse avant tout, il n’en demeure pas moins que certains adultes en apprendront autant en feuilletant cet ouvrage qui se veut pédagogique. Sauriez-vous expliquer d’où vient la couleur bleue du ciel? Quel est le pays le plus chaud de la planète? Ou encore l’endroit le plus pollué? Combien de substances toxiques contient une cigarette et combien de temps cela lui prend pour se décomposer? La réponse à toutes ces questions pourrait bien leur rappeler les blessures que l’Homme inflige à notre environnement; un rappel non négligeable…

Ce livre se présente comme une bonne référence scolaire afin de sensibiliser les élèves de niveau primaire. De quoi les initier aux enjeux qui menacent la planète que certaines cultures nomment Terre nourricière.

Livre très intéressant à intégrer dans la bibliothèque d’un enfant et celle d’une classe.

Dès 9 ans.