Browsing Category

0-5 ans

0-5 ans, 12 ans et plus, 6-11 ans, Suggestions et critiques

12 août : tous ces livres québécois que j’aimerais

Le 12 août, c’est LA journée spéciale pour se procurer un livre québécois (même s’il est préférable d’en acheter tout au long de l’année!) Comme à chaque année, depuis cinq ans, les libraires nous font découvrir leurs coups de cœur, mais surtout de magnifiques trésors! Difficile de choisir et de respecter le budget! Voici donc quelques suggestions de livres que j’aurais aimé me procurer en ce 12 août, mais qui, faute de budget, trônent maintenant au haut de ma liste, pour me procurer des livres québécois tout au long de l’année!

La collection Monsieur Son, Bellebrute, Dominique et compagnie

Ces albums s’amusent avec les sons et les lettres dans de rigolotes histoires. Ma fille adore déjà Monsieur Chausson qui a perdu son noeud papillon. Cette série est un must pour les plus petits et ceux qui commencent à lire! Bien hâte de me procurer les autres histoires pour m’amuser à les lire avec ma puce!

À partir de 2 ans.

L’agent Jean, Alex A., Éditions Presse Aventure

Cette super série d’aventure en bande dessinée est géniale! Drôle et coloré, les jeunes (et moins jeunes) vont adorer les aventures de cet agent un peu naïf qui a le devoir de protéger le monde! Une belle découverte qui pourrait inciter certains lecteurs à lire plus, mais surtout à apprécier la lecture!

À partir de 8 ans.

 

 

 

Gangster (tome 1) – Méfiez-vous de ceux qui n’aiment pas les chats!, Johanne Mercier, Éditions Foulire

À travers le texte et de supers illustrations, on suit les aventures du chat Gangster. Est-il un héros de l’ombre, le roi de la ruelle ou un chat de salon? Il faut suivre ses aventures pour le savoir!

À partir de 8 ans.

 

 

 

#Colocs, Nadia Lakhdari, Éditions les malins

C’est ma libraire qui m’a avoué avoir dévoré cette série de trois tomes pour ado. Après avoir entendu ses éloges, j’ai vraiment très hâte de lire le tout. On suit les meilleures amies Emma et Béatrice qui déménagent en appartement à Montréal où elles découvriront la vie à travers leur première année de cégep, les amoureux, les nouveaux amis, le budget (parfois) serré et l’arrivée d’un troisième coloc complètement différent d’elles!  À découvrir!

Pour adolescents.

 

 

 

0-5 ans, 6-11 ans, Suggestions et critiques

«L’extraordinaire chapeau de Monsieur Barnabé» de Sylvie Coulet et illustré par Maude Vaillancourt aux Éditions Atypik

Monsieur Barnabé adore les chapeaux. Il en a déjà tout plein mais un jour, il se dit qu’il aimerait bien en avoir un rigolo. Il décide donc de se rendre chez Monsieur Paulo, le chapelier, afin qu’il le conseille. Malgré les propositions originales du chapelier, il n’y a rien qui ne fait le bonheur de Monsieur Barnabé. Une fois sorti du magasin, il fait le tour de la ville à la recherche d’un chapeau de toutes les couleurs, en vain. Un orage éclate faisant ensuite apparaître un bel arc-en-ciel. Cela donne une bonne idée à Monsieur Barnabé.

L’auteure Sylvie Coulet nous offre un album qui aidera assurément les jeunes enfants à reconnaître les couleurs et à les nommer. Dans le texte, les noms des couleurs sont écrits de ladite couleur. Il est donc facile de pointer du doigt le mot, ce qui permet ainsi à l’enfant de 2-3 ans d’associer la couleur et à l’enfant de 5-6 ans d’apprendre à lire le mot. Il permet également d’aborder les concepts de petit, moyen, gros. Le texte est écrit de manière très dynamique, ce qui sera apprécié des jeunes lecteurs. Je considère de plus ce livre parfait pour les élèves de 1re année qui apprennent à lire. Les illustrations de Maude Vaillancourt sont aussi très colorées et agréables à regarder. J’ai aussi apprécié les expressions sur le visage des différents personnages. 

Ma fille de 4 ans a bien aimé l’histoire. Elle en a redemandé la lecture à quelques reprises. Elle aime bien reproduire le son de la machine à coudre de Monsieur Barnabé et le son du tonnerre avec moi pendant la lecture. Et quelle surprise de la voir empiler les morceaux de notre arc-en-ciel en bois sur sa tête pour reproduire le chapeau de Monsieur Barnabé!!! Voilà une belle preuve que la lecture stimule l’imaginaire de l’enfant.

L’avis de ma fille de 7 ans. Au début, je ne pensais pas aimer l’histoire parce que la couverture ne m’attirait pas vraiment, mais finalement je l’ai aimée, surtout le bout où le chapelier propose des chapeaux rigolos à Monsieur Barnabé. Je l’ai trouvée trop facile à lire, mais il était intéressant quand même.

Les Éditions Atypik est une jeune maison d’édition basée à Montréal. À noter qu’il est aussi disponible en version anglaise. Il s’adresse aux enfants de 2 à 6 ans. 

Dès 2 ans.

0-5 ans, Suggestions et critiques

Découvertes d’une maman

Les habits, de Paule Battault et Charlotte Ameling, Éditions Milan

Ce matin, il pleut. Mais cela ne dérange pas la petite Louise qui tente de s’habiller avec l’aide de son papa.

Ce petit album d’éveil s’intègre dans la collection « Mes Tout P’tits Docs » de Milan. C’est franchement très bien fait! Les personnages principaux sont des enfants qui nous partagent un moment de leur quotidien. Il est donc très facile pour nos jeunes lecteurs de s’y identifier et de retrouver des éléments de leur propre vie. C’est un livre cartonné bien pensé : les images sont mignonnes, ludiques et drôles; le texte est court et s’harmonise à merveille avec les dessins. Le vocabulaire vient de France (exemples : maillot de corps, pull etc.), mais on peut subtiliser facilement les mots!

Dès 1 an.

La famille tortue, d’Orianne Lallemand et Rosalinde Bonnet, Éditions Casterman 

La comptine de La famille tortue, vous connaissez? Venez découvrir pour quelle raison ils ne courent pas après les rats!

Un livre en carton, aux bouts arrondis, pour les tout-petits. Une jolie tranche dorée égaie cet ouvrage et des illustrations en doubles pages, sur un format allongé, ont pour avantage de montrer une multitude de personnages en action. La comptine de La famille tortue sort de sa forme classique et est mise en scène avec d’autres familles d’animaux: les pingouins, les grenouilles, les lapins et les fameux rats! Bref, on tombe sous le charme.

Dès 1 an.

Chamalo va à la plage, de Charlotte Moundlic et Marion Billet, Éditions Flammarion

Chamalo passe une journée à la mer avec ses parents et son amie grenouille. Il ne va pas s’ennuyer une minute!

Idéal pour préparer nos jeunes à une sortie à la plage! Cet album s’inscrit dans une série dans laquelle on retrouve Chamalo, un chaton tigré sympathique. Les pages sont plastifiées et les coins sont arrondis. On n’a pas peur de le manipuler! Un joli texte bien fourni nous raconte la journée de cet enfant : baignade, course, voiture de sable (ça fait changement des sempiternels château!) et glace sont au menu. Je trouve que le « plus » de cet album réside dans la présence du papa. Un album en adéquation avec l’air du temps, bravo!

Dès 2 ans.

Hello, monsieur Dodo, de Nicholas John Frith, Éditions Casterman 

Martha en connait un bras sur les oiseaux: le merle, le pivert, le moineau… Mais, un jour, lors d’une expédition en forêt, elle fait une découverte surprenante, elle croise un dodo! Un vrai de vrai! En fait, peut-être bien l’unique dodo sur Terre puisque cette espèce a disparu depuis belle lurette… Comment conserver un tel secret, un tel trésor ?!

Un livre qui, dès les premières pages, ravivera les souvenirs d’enfance des parents par ses illustrations vintages. On craque pour les couleurs éclatantes, le dynamisme des images, la nature foisonnante, le personnage principal: la petite Martha. Une petite fille attachante, au cœur immense, intuitive, ouverte d’esprit, dégourdie et intelligente. Un personnage féminin fort pour son jeune âge! Un album qui véhicule un très beau message sur la fragilité de la faune et donc des espèces en voie d’extinction. À la lecture de cette histoire, une envie soudaine de retrouver votre paire de jumelles pour initier vos enfants à la passion des oiseaux vous prendra!

Dès 3 ans.

Une maison dans les buissons, d’Akiko Miyakoshi, Éditions Syros


Sakko emménage dans une nouvelle maison. Elle aimerait bien faire connaissance avec ses nouveaux voisins, mais ils ne sont pas là. En attendant, elle s’aventure dans les environs et découvre une bien jolie cachette… et plus que ça, une nouvelle amie!

Un livre coup de cœur tant par les valeurs véhiculées que par les illustrations en crayonnées. Tout est douceur dans cet album! Un déménagement est aussi synonyme de découverte d’une nouvelle chambre, d’un nouveau quartier avec bien sûr de nouveaux trésors et de nouveaux amis. L’auteure nous offre une vision bienveillante d’une situation souvent vécue avec chamboulement par les jeunes enfants. Charmant!

Dès 3 ans.

0-5 ans, Suggestions et critiques

Découvertes d’une maman – juillet 2018

Le ça , de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, Éditions L’école des loisirs 

Résumé : Maman trouve une crotte sur le tapis du salon : « Jules? Qu’est-ce que c’est que ÇA? ». Un petit garçon sans culotte EST le coupable tout trouvé! Pourtant… et si ce livre ne parlait finalement pas de ça ?!!

Avis : Parents, je vous promets de sourire à la lecture de ce livre! Un petit album cartonné pour les tout-petits, au texte et aux illustrations simples mais savamment orchestrées. Et puis, cette conversation entre ce petit garçon et sa mère est simplement « délicieuse », même si à la base on parle d’une crotte! Dû au zézaiement de Jules, on tombe complètement dans le panneau des quiproquos.  On l’accompagne, ce pauvre, dans toute une gamme d’émotions, en se disant « Ahhh les enfants! », pour arriver à une chute superbe, en se disant finalement « Ahhh les parents! ».

Dès 1 an.

Taupe a un souci, Sang-Keun Kim, Éditions La Pastèque

Résumé : Taupe se promène dans la forêt, avec un souci qui lui trotte dans la tête: « Pourquoi n’a-t-elle pas d’amis? ». Elle se remémore alors une maxime de sa grand-mère: « Ma petite, si tu as du souci, roule une boule de neige en exprimant ce qui ne va pas et tu verras, tout disparaîtra. » Taupe applique le précieux conseil… et la magie opère!

Avis : Mes enfants adorent ce genre de livre qui invite, à chaque page, un nouvel animal à se joindre à l’histoire. Ces derniers grossissent les rangs et saturent petit à petit les illustrations. Le petit tas de neige devient une gigantesque boule de neige et puis… Je vous laisse le découvrir en lisant le livre! Personnellement, j’ai un penchant pour les livres positifs. Celui-ci ne fait pas exception en proposant d’avancer malgré les soucis et la solitude. Le temps règle bien des choses et les amis aussi sont d’une aide précieuse. Voici un bel hommage à l’amitié! Adorable.

Dès 3 ans.

Le petit monstre d’Adèle, Mim et B. Amsallem, Éditions Milan

Résumé : C’est chaque soir la même histoire, Adèle entend des petits bruits bizarres dans sa chambre. Ça l’empêche de trouver le sommeil, mais ses parents ne la croient pas. Un jour pourtant, pleine de courage, elle regarde sous son lit et elle y trouve : un bébé monstre! Super mignon en plus! Adèle décide alors de prendre soin de lui…

Avis : Nous avons été conquis par cette petite fille espiègle aux lunettes disproportionnées et par le bébé monstre qui fait tant pitié. Quelle belle façon de dédramatiser l’heure du dodo! Les enfants ont de suite de l’empathie pour ce petit monstre qui a perdu sa maman. Ils se reconnaissent en lui, mais aussi en Adèle qui joue à la maman avec lui. Les soins qu’elle prodigue sont remplis de bienveillance. Elle va le bercer, le rassurer, mais aussi le surveiller pour éviter qu’il fasse des bêtises et le calmer dans son excitation. Ce n’est finalement pas de tout repos un bébé! Or, ce renversement de rôle enfant/parent permettra à Adèle de tirer des leçons de cette expérience et de grandir un peu. De plus, une touche malicieuse et comique clôt remarquablement bien cette histoire.

Dès 3 ans.

Mais je t’aime déjà!, Jory john et Benji Davies, Éditions Scholastic

Résumé : Que fait-on lorsqu’on a une journée de repos? Certains comme Bruno, l’ours brun, planifient de passer une journée relaxe chez eux, tout seul. Alors que d’autres, comme Blanco, l’oie, bouillent d’idées et d’envie de bouger!

Avis : On retrouve dans cet album nos comparses Bruno et Blanco. Les amis ont des tempéraments diamétralement opposés, mais s’apprécient quand même. L’un est calme, posé, voir introverti et apprécie les activités calmes (lire, se reposer sous un arbre). Tandis que l’autre est énergique, extraverti et verbomoteur. Il veut absolument aller dehors et faire de l’exercice. Blanco n’est bien sûr pas trop à l’écoute de son ami (qui répète sans cesse « non »), ni des besoins de ce dernier. Il « harcèle » son voisin tant ce dernier a besoin d’attention et d’amour. Bruno, lui, a de la difficulté à s’affirmer et à faire respecter ses envies. Donc une amitié un brin toxique et étouffante. On espère sincèrement que Bruno va finir par entretenir une belle relation avec cet ami. Malheureusement, cela n’a pas lieu dans ce tome. Cependant, on comprend que pour qu’une personne change, il faut du temps. Malgré tout, cette histoire a le mérite de mettre en lumière le fait que l’amitié n’a pas besoin d’être exclusive. L’autre nous aime même s’il ne nous accorde pas tout son temps et son attention.

Dès 4 ans.

Ma grande sœur et moi, Simona Ciraolo, Gallimard Jeunesse

Résumé de l’éditeur: Une petite fille s’interroge en voyant sa grande sœur changer, jour après jour. Quand est-elle devenue aussi grande? Et aussi rabat-joie? Où sont passés leurs fous rires ensemble? La petite sœur commence à s’inquiéter sérieusement…

Avis : Un livre qui nous touche par son réalisme, sa véracité et sa tendresse. Les enfants évoluent et leur identité change. Ils évoluent tranquillement. Le passage de l’enfance à l’adolescence est ici abordé par le regard de la cadette de la famille. Ses interrogations et ses observations sont nombreuses. Elle cherche des réponses par elle-même, puis par le biais de ses parents, mais rien. Finalement la réponse viendra de la principale concernée. D’autres moments de bonheur sont à venir, mais partagés différemment… Un bijou de lecture sur le temps qui passe. Un livre à lire absolument quand il y a une différence d’âge entre les membres de la fratrie!

Dès 5 ans.

 

0-5 ans, Suggestions et critiques

« Peter le chat debout » de Nadine Robert et Jean Jullien

Un matin, alors que Phil beurre sa tartine, il entend des miaulements sur le pas de sa porte. Phil y découvre une boîte de carton sur laquelle est écrit: PETER. En s’empressant de l’ouvrir, il libère un chat qui se dresse sur ses pattes arrières. Phil a toujours rêvé d’avoir un chat alors peu lui importe qu’il soit debout, il l’accepte tel qu’il est. Mais son amie Pam se questionne lorsqu’elle fait la rencontre du chat fort singulier. Est-ce que Peter peut chasser les souris? Est-ce que Peter peut grimper aux arbres? Est-ce qu’il fait ses griffes partout? Est-ce qu’il aime manger des croquettes? La réponse à toutes ses questions est «Non!». Peter n’est véritablement pas un chat comme les autres. Il aime plutôt jouer à la dînette, faire de la planche à roulette et mâcher de la gomme la tête à l’envers!!

Le texte de l’auteur alterne entre les faits qu’on connaît à propos des chats et les différences de Peter. Mes enfants se sont beaucoup amusés à répondre «Noooonnn!» à chaque question posée par Pam. Même en tant qu’adulte, on ne peut que sourire en découvrant les particularités du chat. Malgré le ton humoristique de cet album, on peut aussi en retirer une leçon: accepter les autres avec leurs différences, tels qu’ils sont. Être différent, c’est bien! C’est ce que l’on retient après la lecture de ce livre.

Pour ce qui est des illustrations, Jean Jullien remplit de différentes couleurs l’arrière-plan. On y retrouve du brun, du vert, du mauve, du rose, du bleu, du jaune, une variété de couleurs qui vient contraster avec le noir et blanc du chat et le met bien en évidence. Cela rend aussi la lecture encore plus dynamique.

Mes trois enfants s’entendent pour dire que leurs moments préférés de l’histoire sont lorsque Peter nous fait la surprise d’attacher ses souliers à la toute fin et lorsqu’il danse sur sa chanson préférée. Si vos enfants sont comme les miens, ils vous demanderont sûrement quelle est la chanson préférée de Peter… Après une petite recherche, j’ai trouvé la réponse. Il s’agirait de Hey Ya! d’Outkast! Depuis qu’on la connaît, on prend beaucoup de plaisir à la chanter et à danser une fois rendus à cette page et on rigole chaque fois.

Bref, Peter le chat debout fait partie des lectures plus légères dont mes enfants raffolent. Un album qui nous fait vivre un petit moment doux et rigolo à la fois. Une charmante histoire d’amitié entre un garçon et un chat bien étonnant!

Dès 3 ans.