Browsing Category

Suggestions et critiques

0-5 ans, 6-11 ans

Dans la bibliothèque de… Mélissa!

J’ai demandé à mes collaborateurs de vous proposer trois coups de coeur de leur bibliothèque, que ce soit leur bibliothèque actuelle ou celle de leur jeunesse. Voici maintenant les coups de coeur de Mélissa!

Pour ma part, je considère que j’ai un coup de coeur quand:

1. le livre me reste en tête une fois que je suis sortie de la librairie et qu’il me faut l’acheter absolument;

2. la lecture me crée une certaine émotion;

3. on ne se lasse pas de le feuilleter pour la beauté de ses illustrations.

Voici donc 3 albums de ma bibliothèque qui répondent à ces 3 critères:

La milléclat dorée, Benjamin Flouw, Éditions de la Pastèque

Le soir, bien calé dans son fauteuil, Renard feuillette un vieil ouvrage de botanique afin de trouver une nouvelle plante qui pourrait rejoindre sa collection. Une page sans image pique sa curiosité. La milléclat dorée! Une plante de la famille des Biencachés, très rare, qui ne pousse qu’en montagne. Aucune n’a été décrite à ce jour…Il n’en faut pas plus à Renard pour partir en expédition à la quête de ce spécimen rare. Lors de sa longue marche, il prend le temps d’écouter les oiseaux qui gazouillent et d’observer les plantes qui bordent le sentier. Il rencontre aussi ses amis Ours, Loup, Marmotte et Bouquetin. Se retrouvant tantôt dans une vaste clairière verdoyante et tantôt en montagne à avancer dans la brume, il ne se laisse pas décourager par les petites embûches qu’il rencontre. Renard atteint enfin le sommet où il découvre la milléclat dorée bien cachée sous la neige. Il décide de ne pas la cueillir mais plutôt de la dessiner sous tous ses angles pour l’ajouter à son livre.

Je suis tombée totalement sous le charme des illustration de Benjamin Flouw. Un style original, tout en lignes brisées. On y retrouve aussi des double-pages consacrées aux illustrations de certains arbres et de certaines fleurs, ainsi qu’une représentation schématique des différents étages de végétation en montagne. Bref, j’aime le petit côté documentaire que cela apporte au livre. Mais ce que je préfère, ce sont les messages à retenir: « Ne pas se décourager, aller au bout de son rêve » et « Savoir apprécier et respecter la nature ».

   

Dès 8 ans, mais mes trois enfants de 6, 5 et 3 ans l’adorent. 

Manchots au chaud, Andrée Poulin et Oussama Mezher, Isatis

Un cargo transportant du pétrole frappe un récif, créant ainsi une marée noire sur la plage et dans l’océan. Les petits manchots se retrouvent couverts de mazout et ont froid sous leur plumage gluant. Matéo, un jeune garçon sensible, est témoin du désastre environnemental. Il décide donc de prendre les choses en main et de tricoter de petits chandails de laine pour les petits manchots, sauvant ainsi la vie de plusieurs. Il entraîne avec lui les gens de son village dans son élan d’empathie.

Un album est inspiré du malheureux naufrage d’un cargo en Nouvelle-Zélande en 2011 et est magnifiquement illustré par Oussama Mezher. Avec le personnage de Matéo, l’auteure réussit à sensibiliser les jeunes et moins jeunes aux conséquences des catastrophes naturelles. Un album empreint de solidarité et de douceur et qui nous donne envie de croire que l’humain est encore capable de bonté et d’amour pour la planète. À la toute fin, nous retrouvons une photo d’un vrai petit manchot portant son tricot… ce qui permet aux enfants de réaliser que les événements se sont réellement produits.

Dès 6 ans, mais je vous assure que ma fille de 3 ans m’a demandé de lui relire à plusieurs reprises.   

Le chemin de la montagne, Marianne Dubuc, Comme des géants

Tous les dimanches, Madame Blaireau aime gravir le sentier qui la mène au sommet de la montagne du Pain de sucre. Sur le chemin, elle cueille des champignons pour son ami renard, elle aide une tortue dans le besoin et elle fait la rencontre de Lulu, un petit chat tout mignon. Lulu aimerait bien gravir le chemin jusqu’au sommet de la montagne… Madame Blaireau lui propose donc de l’accompagner. Tout en prenant leur temps, ils finissent par atteindre le sommet ensemble. Tous les dimanches suivants, les deux nouveaux amis gravissent le sentier pour aller y admirer la vue. Un jour, Madame Blaireau n’a plus la force de se rendre au Pain de sucre avec Lulu. La montagne de Madame Blaireau devient alors peu à peu, la montagne de Lulu. Un beau jour sur le sentier, Lulu est épié par un petit lapin. Il lui propose donc de lui montrer un endroit magnifique!

Une histoire merveilleuse qui nous rappelle l’importance de prendre son temps et de profiter de chaque instant. Mes passages préférés ? Le moment où Lulu pose beaucoup de questions et que Madame Blaireau lui propose plutôt d’écouter ce qui l’entoure ainsi que le passage où elle l’amène à faire ses propres choix en écoutant son coeur. J’ai aussi aimé la finale où la beauté de la transmission des connaissances est mise en valeur. Bref, un splendide album avec la douceur et la sensibilité qu’on retrouvait aussi dans Le lion et l’oiseau (un autre coup de coeur), paru en 2013 aux Éditions La Pastèque.

Dès 4 ans. 

0-5 ans, 6-11 ans, Suggestions et critiques

Dans la bibliothèque de… Justine!

J’ai demandé à mes collaborateurs de vous proposer trois coups de coeur de leur bibliothèque, que ce soit leur bibliothèque actuelle ou celle de leur jeunesse. Voici maintenant les coups de coeur de Justine!

Avec un arrière-grand-père libraire et une mère institutrice, j’ai vite compris la source de ma passion pour les livres jeunesse. Lorsque j’étais enfant, le temps que je passais à lire se faisait en solitaire, et je n’ai jamais réclamé de moments de lecture avec l’un de mes parents les soirs avant de m’endormir. Ma bibliothèque fourmillait de livres de contes classiques, d’albums mettant en scène des animaux, des romans des bibliothèques rose et verte et de bandes dessinées. De ma mère, j’ai hérité des romans de la Comtesse de Ségur et de l’intérêt pour les enquêtes policières. De mon père, les BD (Tintin, Spirou, Cédric, Gaston Lagaffe, etc.) sont venues diversifier mes heures de lecture autant qu’elles m’ont faire rire aux éclats. Pour une Belge, normal me direz-vous… 😉 Eh oui!

Le prince de Motordu
chez Gallimard Jeunesse

Il était une fois, dans un pays pas si lointain, vivait un prince baptisé Motordu. Un nom prédestiné pour un souverain qui avait la manie de mélanger tous les mots. Il vivait dans un grand chapeau avec son épouse, la princesse Dézécolle, et eut la joie d’élever deux beaux enfants, un glaçon et une petite bille. Que de rires et de plaisir j’ai eus en lisant les belles lisses poires du prince de Motordu! De là est également né mon intérêt pour François Pommier et la Renaissance (référence à l’album Les belles lisses poires de France). En 2010, la maison Gallimard Jeunesse a édité un album anniversaire pour célébrer les 30 ans de la série créée par l’auteur Pef, de son vrai nom Pierre Élie Ferrier. Un DVD de l’histoire et de trois dessins animés en prime y est inclus. Encore aujourd’hui, lorsque je visite le kiosque de l’éditeur aux Salons du livre, mon réflexe consiste à rechercher la série pour m’imprégner de cet humour fin et subtil grâce aux nombreux jeux de mots de l’auteur.

Martine
chez Casterman

Le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai jamais renié mon côté petite fille. La série des Martine représentait pour moi le modèle de l’enfant parfaite qui réussissait tout (de l’école aux activités artistiques et sportives en passant par les relations sociales) et qui illuminait par son insouciance et son bonheur de vivre. Avec le temps, je me rends compte que j’étais une « Martine » à ma façon tant j’ai exercé tout ce que l’auteur, Gibert Delahaye, a fait vivre à son héroïne. Les premiers Martine que j’ai dévorés me venaient de ma mère. Au-delà des histoires, ce sont les illustrations de Marcel Marlier qui m’éblouissaient, et toujours maintenant. De splendides œuvres d’art! Le 60e et dernier album de la série « Martine et le prince mystérieux » a été publié en 2010. Aujourd’hui, la série a été rafraîchie par des rééditions plus épurées et sous différentes formes : romans, livres audio, albums illustrés. Les illustrations réalisées par ordinateur ont quelque peu perdu leur effet naturel et la douceur de leurs couleurs. Mais les histoires restent empreintes de tendresse et de réconfort dans tous les moments de la vie. Un retour à la simplicité des choses.

Les enquêtes d’Alice Roy
chez La Bibliothèque rose et verte

Alice, cette détective amatrice et intrépide, m’a rendue férue des romans et des séries policières. C’est vers l’âge de 9-10 ans que j’ai découvert cette série. Les romans étaient à l’époque publiés dans la Bibliothèque verte (depuis 2011, vous les retrouverez dans la Bibliothèque rose). Le caractère débrouillard et ingénieux de cette héroïne, le principe de relier des faits les uns aux autres pour résoudre une énigme me fascinaient. Chaque année, l’une de ses aventures figurait sur ma liste d’idées cadeaux de Noël ou d’anniversaire. La création de cette série est assez atypique. Alice Roy, de son vrai nom Nancy Drew, est née en 1930 aux États-Unis sous la plume d’un collectif d’écrivains qui se faisait appeler Caroline Quine. Jusqu’en 2003, ce sont près de 175 volumes qui ont été édités (aux États-Unis du moins). Son succès ne s’est jamais démenti, car aujourd’hui, la série se poursuit aux éditions Bayard sous le titre de… Nancy Drew, détective.

(Alice à Venise n’est plus disponible en librairie. Rendez-vous dans une bibliothèque près de chez vous.)

Ma liste pourrait être encore longue, alors à bientôt pour de nouvelles aventures!

0-5 ans, 6-11 ans

5 suggestions pour célébrer l’amour !

L’amour est un thème incontournable, tant dans la littérature pour adultes que dans la littérature pour enfants. Voici quelques suggestions de mes collaboratrices pour vous faire passer une superbe journée de l’amour !

Conseil : À lire toute l’année. L’amour, ce n’est pas seulement une journée !

La suggestion de Geneviève

La grande fabrique de mots, Agnès de Lestrade et Valeria Docampo, Alice jeunesse

Philéas vit dans un pays où les mots valent cher. Pour parler, il faut acheter ou attraper des mots, puis les avaler pour pouvoir les prononcer. Les gens parlent donc très peu, à moins d’être riche. Philéas saura t-il trouver les bons mots pour déclarer son amour à la jolie Cybèle ?

Ce magnifique livre a fait chavirer mon cœur à la première lecture. Il parle d’amour et de sentiments sincères, mais il aborde aussi de merveilleuse façon la richesse de la langue. Il peut être un préambule parfait pour aborder avec nos enfants la valeur de certains mots. Les illustrations sont d’une douceur apaisante, pratiquement ton sur ton, avec un accent de rouge utilisé avec parcimonie. Les doubles pages et l’utilisation de caractères de grosseurs variées nous permettent d’admirer les contrastes et la texture des images, et de se laisser porter par l’histoire.

J’ai lu ce livre d’un bout à l’autre à des enfants silencieux et attentifs. Nous l’avons ensuite feuilleté ensemble, parlant des mots et s’imaginant vivre dans un monde tel que celui-là. L’un des plus beaux messages de cette histoire, c’est que le sentiment qui porte les mots peut, lorsqu’il est sincère, transmettre un message encore plus fort que les mots eux-mêmes.

À explorer sans retenue !

De 2 à 9 ans.

Les suggestions de Julie

Comme toi, Geneviève Côté, Éditions Scholastic

Parfois, deux enfants sont tellement amis qu’ils voudraient être identiques à l’autre. C’est exactement ce qui arrive à un lapineau et à un porcelet qui sont des amis inséparables et qui s’aiment tellement qu’ils voudraient se ressembler en tout. C’est ainsi qu’ils découvrent les qualités de l’autre à travers leur transformation. Cette histoire explique bien aux petits qu’on apprécie nos amis justement parce qu’ils sont uniques et différents de nous et que c’est très bien comme ça! Cette histoire est attachante et elle est racontée tout en douceur grâce, entre autres, aux adorables illustrations peintes à l’aquarelle. Cet album est parfait pour la Saint-Valentin, puisque la fête de l’amour n’est pas seulement celle des amoureux, mais aussi des amis!

Piste pédagogique : Ce livre pourrait être travaillé en classe lors d’une situation d’écriture « À la manière de… » avec des élèves de niveau 2e ou 3e année. Les élèves seraient en équipe de deux, puis ils devraient décrire ce qu’ils voudraient avoir de semblable à l’autre. On pourrait ensuite assembler les phrases écrites par chaque élève de l’équipe pour en faire un texte suivi dans le style de l’album.

De 3 à 7 ans.

Vous pouvez lire l’entrevue WOW de Geneviève Côté juste ici!

Polo aime Bottine, Salina Yoon, Éditions Scholastic

Polo aimerait bien trouver l’amour de sa vie, mais à la place il trouve plutôt… une mitaine. Cela l’amène à chercher autour de lui et auprès de ses amis à qui appartient cet objet perdu. N’arrivant pas à trouver à qui elle est, le petit manchot décide de tricoter une autre mitaine. C’est ainsi que, de fil en aiguille, il rencontrera différents animaux du pôle sud, dont un couple de macareux qui décideront de donner un coup de pouce à Polo dans sa quête de l’amour. Celui-ci tombera ensuite sur son amie Bottine et ensemble, ils tenteront de percer le mystère de leurs pelotes de laine étrangement disparues. C’est au bout de cette longue aventure que Polo trouvera finalement celle avec qui il formera une belle paire tricotée serrée!

Je trouve cette histoire charmante avec ses mignons personnages qui cherchent à se protéger du froid mordant de l’hiver, mais aussi à se réchauffer le coeur! Le tricot occupe une place importante dans cet album et il pourrait servir à faire découvrir cette activité aux enfants. Voici une autre adorable lecture pour le mois de février.

De 4 à 9 ans.

Les suggestions de Mélissa

Le loup qui cherchait une amoureuse, Orianne Lallemand et Éléonor Thuillier, Auzou

Comme chaque printemps, la forêt se remplit d’amoureux et Loup trouve cela très énervant. Cette année, il se dit qu’il en a assez d’être seul et décide de partir à la recherche d’une amoureuse, mais comment faire? Il n’a pas la moindre idée par où commencer… Il décide donc d’aller chercher des conseils auprès de ses amis. Maître Hibou lui dit qu’il faut tomber amoureux, voilà tout! Alfred lui conseille de se faire élégant, séduisant. Valentin lui suggère plutôt d’attirer l’attention, d’être original. Gros Louis lui laisse croire qu’il doit parler joliment, choisir des mots doux. Après voir lu un livre de poésie en entier et s’être paré de sa belle chemise orangée, ornée d’une fleur, de ses bottes de cowboy et de ses lunettes de star, Loup part à la recherche d’une amoureuse. Il rencontre Joshua qui lui propose de créer un bouquet de fleur pour l’élue de son coeur. Il se demande alors comment saura-t-il que c’est la louve de sa vie? Son ami Joshua lui explique « qu’il aura les jambes flagada, la cervelle en chocolat et le coeur qui bat! » Loup trouvera-t-il SA louve?

Le charmant et attachant Loup n’a plus besoin de présentation. Les enfants de mon entourage adorent tous suivent les aventures de ce sympathique personnage. Dans cet album, l’histoire est à la fois drôle et tendre. Mes trois enfants de 6, 5 et 3 ans en redemandent souvent la lecture.

*** Vous pouvez aussi vous procurer cet album en format coffret, accompagné de deux jolies figurines de Loup et de sa Louve.

 

Les deux amoureux, Gilles Tibo, Soulières Éditeur

Les regards de Gilou et de Claire se croisent dans la cour d’école. Les deux cessent de jouer, leurs cœurs battent très fort et on dirait qu’ils ne respirent plus. Ils se fixent sans bouger, ils ne voient plus rien de ce qui se passe autour d’eux et n’entendent plus leurs amis qui crient. Drrriiiiingg! La cloche marque la fin de la récréation, mais Gilou et Claire restent immobiles pendant que les autres font le rang. Les professeurs les appellent, mais ils ne réagissent pas. Ils se tiennent maintenant par la main. Finalement, tous les élèves remontent en classe, pas eux. Rien ni personne ne pourra les séparer. Pas même le directeur et la gentille orthopédagogue, ni le professeur de gymnastique, ni leurs parents… Accepteront-ils de délier leurs mains?

C’est en s’inspirant de son premier amour de cour d’école que l’auteur a écrit ce court roman d’un peu moins de 50 pages. J’ai aimé la description des sensations que Gilou et Claire ressentent dès leur premier regard. L’auteur réussit bien à nous faire ressentir le coup de foudre entre les deux personnages. De plus, tous les adultes qui tentent de les séparer en vain amènent un petit côté rigolo à l’histoire que les enfants adoreront certainement. Une lecture parfaite pour la St-Valentin!

Dès 6 ans.

 

 

0-5 ans, 6-11 ans, Suggestions et critiques

Dans la bibliothèque de… Geneviève!

J’ai demandé à mes collaborateurs de vous proposer trois coups de coeur de leur bibliothèque, que ce soit leur bibliothèque actuelle ou celle de leur jeunesse. Voici maintenant les coups de coeur de Geneviève!

Il y a beaucoup de livres ! Des livres de personnages populaires, des « Cherche et trouve », des livres de comptines et des livres coup de cœur. Ces derniers passent l’épreuve du temps et demeurent toujours au goût des enfants qui vieillissent. Ils constituent notre bibliothèque familiale, celle qui sera (très) éventuellement transmise de génération en génération.

Parmi nos livres coups de coeur, en voici trois que mes enfants de quatre et sept ans me demandent régulièrement de lire.

L’abécédaire du petPar Philippe Beha, Soulières Éditeur

Un abécédaire permet d’exposer le lecteur aux symboles composant l’alphabet. Une notion de base pour s’initier aux sons et aux mots. L’auteur a choisi ici un sujet de prédilection pour intéresser les enfants : les pets ! Chaque lettre sert donc de prétexte pour parler du sujet de façon ludique et élégante, tout en parcourant l’alphabet.

Une lecture assurément animée et rigolote ! Le texte, les rimes et les jeux de mots sont délectables ! Philippe Béha est parvenu à traiter ce sujet avec esprit. Richement illustrée, chaque double page présente une lettre différente. Les enfants sont ravis, les adultes sont séduits.

L’éditeur propose 8 ans et plus, mais mon 4 ans en raffole !

Rébellion chez les crayons,  Drew Daywalt et Oliver Jeffers, Kaléidoscope

Une histoire originale de Drew Daywalt, magnifiquement illustrée par Oliver Jeffers. Les crayons de cire d’un petit garçon prénommé Duncan lui écrivent chacun une lettre contenant des récriminations. Crayon rouge trouve qu’il travaille trop, crayons jaune et orange se disputent concernant la véritable couleur du soleil, crayon rose aimerait bien dessiner des dinosaures et des monstres, crayon blanc se sent délaissé, absent. Duncan trouve alors une idée pour contribuer au bonheur de ses crayons.

Ce livre est devenu un incontournable en littérature jeunesse. L’animisme de ces objets si familiers pour les enfants interpelle directement leur créativité, leur imaginaire. Mes enfants ont adoré cette histoire, et moi aussi ! Les illustrations qui rappellent la main enfantine contribuent à expliquer les plaintes des crayons. Le duo Daywalt et Jeffers a aussi produit deux autres ouvrages avec la même recette gagnante, ce qui permet de prolonger le plaisir : Les Crayons rentrent à la maison et Le Livre des nombres des crayons.

Dès 3 ans.

Découvrez Oliver Jeffers dans notre article 100% Oliver Jeffers.

La Fontaine raconté aux enfants, Jean de La Fontaine et Marc Séassau, Éditions LITO

Ce recueil de contes comporte les sept fables les plus célèbres de Jean de La Fontaine. Chaque histoire a été adaptée par Marc Séassau pour initier nos jeunes contemporains aux grands classiques de la littérature. Au début de chaque conte, une phrase résume la morale, puis l’histoire débute, accompagnée d’illustrations lumineuses, colorées et pertinentes. Au terme de chaque conte, nous y retrouvons la fable originale, avec son phrasé chantant et unique de l’époque.

J’apprécie toujours pouvoir discuter d’une histoire avec l’enfant après la lecture. Évidement, les fables de Jean de La Fontaine comportent des morales bien définies et des thèmes encore d’actualité, ce qui est idéal pour amorcer la discussion. Les histoires revisitées sont courtes et efficaces.

Dès 4 ans.

 

12 ans et plus, 6-11 ans

Dans la bibliothèque de… Joaquim!

J’ai demandé à mes collaborateurs de vous proposer trois coups de coeur de leur bibliothèque, que ce soit leur bibliothèque actuelle ou celle de leur jeunesse. Voici maintenant les coups de coeur de Joaquim!

Journal d’un noob. Guerrier (tome 5), Cube kid, 404 Éditions

Le journal d’un guerrier ultime fait partie d’une série de cinq romans parlant de Minus, un villageois de Minecraftia qui veut devenir guerrier et défendre son village des invasions de monstres.

J’ai acheté ce livre pour mon anniversaire, car j’avais lu les autres tomes durant l’été et j’avais adoré. C’est facile à lire et rempli d’action! Mon côté geek est comblé!

Dès 11 ans.

 

Les légendaires. La pierre de Jovénia (tome 1), Patrick Sobral, Delcourt

Les Légendaires est une série bandes-dessinée avec plusieurs catégories dont Parodia et Origine. Les personnages principaux sont Danaël, Jadina, Razzia, Shimy et Gryfenfer. Dans ce tome, le premier de la série, ils se réunissent pour sauver leur monde de la catastrophe Jovénia. C’est une malédiction qui a transformé en enfant tous les habitants de leur monde.

J’ai découvert cette série à la bibliothèque de mon école. Puis, j’ai reçu plusieurs tomes à mes anniversaires. J’apprécie beaucoup la science-fiction et dans cette bande-dessinée nous sommes servis! Il y a de l’aventure et de multiples batailles. YES!

Dès 8 ans.

 

Les débrouillards, Le magazine 

Les débrouillards est un magazine mensuel québécois. Il est composé de bandes-dessinées, d’expériences scientifiques, des tests de personnalité, des reportages, des concours etc. Si tu es un amateur de sciences, d’art ou de sport, ce magazine est fait pour toi!

J’ai été abonné deux ans à ce super magazine! J’ai dû cesser mon abonnement pour cause de coupure dans le budget familial (et non par choix!) Je conserve mes magazines avec une certaine nostalgie. J’adore les relire de temps en temps, car la science, la nature, l’environnement, la technologie restent pas mal toujours d’actualité!  Je recommande ce magazine à tous les jeunes, car les sujets sont vraiment diversifiés et bien expliqués.

Dès 9 ans.