Browsing Category

Bien-être

0-5 ans, Bien-être, Thèmes mensuels

Coin lecture dans les « petits coins »

Suivant le thème de la rubrique Conseils de lecture du mois de juin, j’aimerais vous partager une idée stratégique venue titiller mes neurones. Pour allier le plaisir de la lecture à l’apprentissage de la propreté, quoi de mieux que de jouer comme avec l’âne et la carotte? En clair : aménager un coin lecture dans… les toilettes.

Pour inciter vos chères petites têtes blondes à fréquenter autant qu’ils le souhaitent les petits coins (les w.c., les salles de bain, les cabinets… c’est à vous de voir), dissimulez-y donc leurs albums favoris. Ainsi, peu importe le temps qu’ils passeront dans vos salles de bain, à lire ou à faire ce qu’ils devront, ils n’auront plus d’excuses d’avoir fait quelques dégâts là où il ne faut pas. Comme le présentait Marie-Michèle dans l’une de ses suggestions de livres, les sous-vêtements se sentent toujours mieux propres.

Aménagement stratégique

Dans les salles de bain et les petites salles d’eau, il existe de multiples espaces que vous pouvez maximiser en les transformant en coin bibli. Lors d’une nouvelle construction de votre maison, vous pouvez concevoir un espace adapté à l’arrière de la toilette. En revanche, s’il s’agit d’un réaménagement, rien de plus simple. Voici quelques suggestions :

  • fixer un porte-journaux derrière la porte ou sur un mur latéral;
  • utiliser un porte-papier hygiénique disposant d’un espace de rangement;
  • exploiter l’appui de fenêtre;
  • placer une corbeille sur le côté pour y ranger quelques albums

L’idée? Détourner la fonction première d’un objet. 😉 Pensez aux paniers à linge, aux caissons de bouteilles en bois, aux bassines de nos grands-mères.

Déco invitante

Tout ça, c’est pour le côté pratico-pratique. Maintenant, il faut ajouter la petite note déco qui change tout : sur les murs, dans les accessoires et vive les couleurs!

N’oubliez pas que l’apprentissage de la propreté passe aussi par l’autonomie. Selon Marie-Josée Thibert, intervenante en petite enfance, sur le site Educatout, « il convient de se munir d’accessoires de puériculture leur permettant d’avoir accès seul à cet espace : réducteur de toilettes, abattant amovible, [tabourets et marchepieds]. »

Et hop! Au p’tit coin!

 

Bien-être

Un coin lecture tout en dorure avec la nouvelle vente éphémère de Nouveau Rivage

** Attention! La vente se termine le 7 juillet 2017.**
Il y a plusieurs semaines, quand Barbara a écrit qu’elle cherchait des blogues pour parler de son entreprise Nouveau Rivage, j’ai proposé WOW lecture ! Avec ses objets de décoration simples, stylisés et chaleureux, j’ai tout de suite vu les possibilités pour aménager un coin de lecture féérique. La vente qui a lieu en ce moment peut rendre votre coin de lecture féérique avec ses dorures ! Je vous présente mes coups de cœur.

Pour l’amour des coussins

Un coin lecture sans coussins ne serait pas vraiment un coin lecture. Il faut pouvoir s’y étendre comme on le souhaite pour se coller avec nos amours ! Je n’ai donc pas pu m’empêcher de repérer deux coussins parfaits pour ajouter de la dorure à votre coin lecture.

  1. Le coussin Palme d’or

Le coussin Palme d’or a le look parfait pour le coin lecture. Son imprimé délicat donne une impression de poussière magique. Vos petits n’ont qu’à bien se tenir. Le bien-être (et le sommeil) est à leur porte. Avec un bon livre et le coussin Palme d’or, la routine du dodo s’annonce douce et magique.

 

 

 

  1. Le coussin Tout doux Igor l’ours

Vous me direz que ce coussin n’a rien de doré, mais je n’ai pas pu résister. Ses couleurs chaudes et surtout, Igor l’ours qui dort profondément me donnent envie de serrer ce coussin très fort et de vous dire : Bonne nuit !

 

Pour créer une ambiance reposante et originale

Le coin lecture doit avoir son petit côté magique pour attirer vos enfants. Quand on ajoute une petite surprise au décor, les enfants s’y dirigeront inévitablement. La lumière joue beaucoup dans le caractère d’une pièce. Avec les petites lanternes de la Guirlande lumineuse Gold, vous pourrez créer une ambiance à la fois lumineuse et détendue. Si vous offrez une lumière douce à votre coin lecture, il véhiculera cette chaleur. En plus de donner un petit plus bien spécial !

Sérieusement, quand vous avez de petites lumières et un bon livre (et des coussins bien sûr !), que demander de plus ? Des accessoires !!

Des accessoires pour créer un espace personnalisé

Le coin lecture est un espace bien personnel. On n’y invite pas tout le monde. Que diriez-vous d’y ajouter une petite twist ?

  1. La patère Golden Parrot

À première vue, vous me direz : qu’est-ce que je peux faire avec une patère ? Suspendez-y la doudou incontournable du coin lecture ou bien, optez pour une décoration très personnelle. Accrochez-y une ficelle et pincez dessus des images de ce que votre enfant aime : photos de famille, image de ses personnages préférés, etc. Après tout, le coin lecture est avant tout un coin détente. Il faut en faire un petit cocon pour vos enfants. Faites qu’ils sentent que c’est leur endroit à eux.

 

  1. Le Petit panier Palme d’or

Ma prochaine suggestion pourrait faire paniquer les plus sensibles. Accrochez-vous ! Pourquoi ne pas faire un panier de lecture ? Il est possible que votre coin lecture soit trop petit pour y mettre une bibliothèque ou que l’espace ne s’y prête tout simplement pas. Le panier de lecture vous permettrait d’y déposer les livres lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Le défi ? Il est temps d’apprendre à vos enfants à ne pas lancer les livres, mais plutôt à les déposer afin d’éviter la destruction possible d’un livre. (Certains livres pourraient être maltraités dans la manœuvre. Soyez compréhensifs.)

 

Qu’est-ce que Nouveau Rivage ?

Nouveau Rivage est une entreprise d’ici créée par Barbara et Laura. Amoureuses des belles choses simples, elles nous proposent des ventes éphémères. 10 jours pour embellir votre décor avec de beaux objets qui viennent de partout dans le monde. Barbara et Laura ont souhaité partager leur goût de la simplicité afin de faire entrer la chaleur dans votre maison. Qu’en dites-vous ? Le pari est réussi pour votre coin lecture ?

 

Revoyez nos articles sur le coin lecture (aménagement et déco) juste ici.

 

Cet article a été écrit en collaboration avec Nouveau Rivage.

Bien-être

Une seule raison de lire au déjeuner, c’est tout ce dont vous avez besoin !

Je dois dire que nous sommes chanceux. Il y a bien longtemps que je n’ai pas utilisé un cadran. Ici, les enfants (et donc, moi) se lèvent quand ils veulent… Avec tout ce que ça comporte. Ça peut être trop tôt ou plus tard (il n’est jamais trop tard). On prend notre temps. Si on prend notre temps, nos matins sont tout de même occupés.

Un matin la semaine dernière, j’ai un peu changé notre routine du matin sans même le vouloir. Je devais aller à la bibliothèque dans la journée pour retourner des livres. Comme ça arrive souvent, je n’avais pas réussi à lire tous les livres que j’avais empruntés. Étrangement, tout le monde déjeunait à la table. Je me suis assise à la table aussi. J’ai attrapé un livre dans l’idée de le lire en silence. Rapidement, entre deux bouchées de céréales, mon petit homme m’a demandé de le lire à haute voix.

En mangeant mon yogourt, j’ai lu l’album en prenant du temps de qualité avec mes enfants. J’ai pensé que vous n’avez besoin que d’une seule raison pour adopter la lecture au déjeuner.

LE CALME

Avouez que ce mot sonne doux à nos oreilles. Lire au déjeuner vous donne du calme pendant et après la lecture. Voici comment.

1. En ralentissant la routine du matin

Le matin peut être une source de stress. Il y a beaucoup à faire en peu de temps… et les enfants ne participent pas nécessairement à notre goût. Le tapis piste de course est beaucoup plus intéressant que de déjeuner et de s’habiller. Lorsque vous avez réussi à rassembler tout le monde autour de la table pour déjeuner, c’est un moment de pause. Du moins, je vous le souhaite.

Si la lecture est parfaite pour installer le calme avant de se coucher le soir, pourquoi ne le serait-elle pas pour installer le calme dans la routine du matin ? Quand je lisais au déjeuner, j’ai trouvé que le repas était plus calme. Les enfants étaient intéressés par l’histoire et les illustrations. Ils se sont apaisés.

2. En ayant du calme qui perdure même après le déjeuner

J’ai particulièrement aimé lire au déjeuner parce que le calme a perduré après le déjeuner. Lorsqu’ils ont terminé, ils sont allés jouer tranquillement. L’excitation était tombée. L’énergie avait été canalisée et c’était le temps de jouer calmement.

 

Quand on est parent, le mot « calme » peut nous paraître une invention de notre imagination. Il faut trouver des astuces pour instaurer des moments de calme sans appliquer une discipline écrasante. Le calme doit être agréable pour tous et peut tout de même être considéré comme un moment de jeu. Lire au déjeuner a été comme une vague de calme. La journée pouvait débuter du bon pied.

Bien-être, Suggestions et critiques

Le mystère de la routine du dodo + nos titres les plus populaires depuis 2 ans!

Pyjama. Brossage des dents. Lecture, collés collés sur le divan. Un livre. Deux livres. Trois livres. Et hop! Doudou en main, on se dirige vers le lit. Un, deux, trois… quatre bisous! Bonne nuit, je t’aime, à tantôt! Voici à quoi ressemble notre routine du dodo. Ça n’a pas pourtant pas été facile de l’instaurer. Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler, vous l’aurez deviné, de la routine du dodo. On associe souvent la lecture à un moment de calme avant le dodo. La routine du dodo, c’est tellement personnel. Avez-vous trouvé facile d’installer la routine ? Et pour votre deuxième enfant ?

La routine du dodo : facile à dire, facile à faire ?

Quand on devient parent, on ne cesse de nous dire que les enfants aiment la routine. Il me semble qu’installer la routine du dodo n’a pas été si facile. Il y a eu des pleurs. Après tout, pas facile de ne plus s’endormir dans les bras de papa et de maman. L’objectif de la routine du dodo est de l’amener à se coucher par lui-même, même s’il ne dort pas tout de suite, il pourra lire dans son lit. Quand on pense que ce n’est pas facile d’installer une routine, ce n’est pas facile pour les parents non plus. Il faut se discipliner et ne pas plier. C’est tellement plus facile de se laisser aller et de coller notre enfant. Quel a été votre truc ?

Le livre nous a aidés à créer un moment de calme avant de se rendre dans le lit. C’est un moment privilégié avec son papa ou avec moi. Il choisit les livres lui-même et on en fait un moment de jeu calme. On utilise les livres comme des jeux de Cherche et trouve ou on en profite pour lui apprendre de nouveaux mots de vocabulaires.

La routine du dodo avec un deuxième enfant ?

Ma petite puce grandit. Comme elle partage la chambre avec son grand frère, il me semble difficile d’instaurer la routine du dodo. Elle s’endort dans nos bras, puis on la dépose dans son lit. Ce n’est pas l’idéal. Quel est votre truc pour installer la routine quand deux enfants d’âges différents partagent la même chambre ? Pour l’instant, on suit le courant. Une journée à la fois, mais il faudra bien l’intégrer à la routine du dodo.

Ce billet, quoique court, est plutôt une réflexion à haute voix. C’est aussi une occasion de partager avec vous quelques-uns des livres qui ont été lus à répétition pendant la routine de lecture depuis la naissance de notre petit homme.

Nos classiques pour la routine du dodo, de 0 à 2 ans

Voici les livres les plus populaires de notre routine du dodo, de la naissance de mon petit homme jusqu’à aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit ours se brosse les dents, Éditions Lito

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La formule 1 de Gabin, Fleurus

La grue de Lulu, Fleurus

 

 

 

 

 

 

Les formes, Phidal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chapeau rond de M. Melon, Christine Nadeau et France Cormier, Les 400 coups

Le ballon d’Emilio, Pierrette Dubé et Aurélie Grand, Les 400 coups

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus noir que la nuit, Chris Hadfield et les Frères Fan, Scholastic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P’tit loup a un bobo (et tous les autres!), Orianne Lallemand et Éléonore Thuilier, Auzou Éveil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cajoline – Mon abécédaire, François Daxhelet, Boomerang Jeunesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les trésors de M. Monsieur, Geneviève Côté, Scholastic

 

J’en profite pour vous parler du défi lecture #plaisirdelire de Marie-Philippe Rodrigue, orthophoniste. Vous pouvez vous inscrire en se rendant sur son site. Vous pourrez alors rejoindre le groupe Facebook et participer au défi! Il se déroule tout le mois d’avril et devinez quoi, le premier défi consiste à trouver le bon moment pour la lecture avec notre enfant… et ce n’est pas juste avant le dodo! Allez vous inscrire. Go go go!

 

Comment avez-vous instauré la routine ? Quelle est votre routine ? En avez-vous une ?

Bien-être

L’attente d’un livre. Quand on le savoure au premier regard.

La semaine dernière, en allant à la librairie, j’ai assisté à une scène qui me parlait tellement. Je me suis dit que j’ai déjà été cette fille (et j’espère l’être encore). Je me suis dit que j’avais vu beaucoup de gens comme cette fille quand j’étais librairie. Et j’aimais tellement ça. Laissez-moi vous raconter. Le moment, cette fraction de seconde où se termine l’attente d’un livre et où on le savoure au premier regard.

« Voilà ! » a simplement dit le libraire en tendant le livre à la cliente. Je me souviens d’avoir dit « Voilà » des dizaines de fois pendant mon année de libraire. C’est dans ce simple mot que la magie commence à opérer. La cliente tenait cette belle brique dans ses mains, la tête penchée pour pouvoir observer les moindres détails de la couverture. De loin, j’ai vu qu’il s’agissait d’une couverture avec une illustration aux allures médiévales. Peu importe le style, rien n’est comparable à la sensation qu’un bon livre laisse derrière lui. Et celui-ci, on voyait clairement qu’il s’agissait d’une série, que l’attente du prochain tome avait été interminable.

La lectrice s’est retournée vers son copain, qui était derrière elle dans l’allée, sans quitter le livre des yeux. Il faut savoir que tout ceci se passe en quelques secondes à peine. Le libraire s’éloigne pour aller aider un autre client qui semble perdu devant les masses de livres. Au fond de lui il sait qu’il vient de faire le bonheur de quelqu’un. Quel sentiment gratifiant pour un libraire.

Le copain semble mesurer, sans même le savoir vraiment, l’excitation de sa blonde devant le livre. Qui sait? Il sait peut-être même déjà que le trajet d’autobus du retour se fera en silence parce qu’elle ne pourra résister et lira quelques pages.

Elle détache enfin les yeux du livre. Toujours en tenant à deux mains (c’est son précieux!), elle esquisse un sourire d’excitation à son copain. Il pose une main sur son épaule et tous les deux se dirigent vers la caisse. Elle ne le lâche pas. Qui peut savoir ce que ce livre évoque pour elle? Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, elle rayonne de bonheur à l’idée de dévorer ces pages.

Alors que j’assiste à ces quelques secondes qui me rappellent l’émotion de bien-être que l’on ressent quand on tient un livre tant attendu, un seul mot perce le silence : « Maman! ». Vite je comprends que mon regard doit maintenant se poser sur une énième voiture de Flash McQueen. J’ai le privilège d’être maman, mais cette journée-là, j’ai eu aussi le privilège de revivre l’empressement que l’on ressent à la vue d’un livre que l’on avait tant espéré. J’ai partagé ce moment.

 

Voyez-vous de quel sentiment je parle ?