Browsing Category

Activités et sorties

Activités et sorties

Le croque-livre: Une idée géniale pour partager la culture avec le voisinage

J’habite un quartier tranquille où résident beaucoup de jeunes familles. Aussi, des citoyens ont aménagé, avec l’aide de la ville, un parc citoyen où plusieurs d’entre eux mettent la main à la pâte, été comme hiver,  pour en faire l’entretien ou installer et réparer des modules de jeux et des balançoires ou préparer et entretenir la patinoire.

Un coin lecture au parc
Il y a environ 3 ans, à l’occasion de la fête de quartier de la rentrée, l’un d’eux a eu l’ingénieuse idée de créer un endroit où les jeunes du quartier pourraient profiter des plaisirs de la lecture. Habile de ses mains, le généreux bénévole a construit une immense boîte de bois monté sur quatre pattes où les jeunes pourraient aller déposer ou chercher des livres. Pour rendre l’endroit plus accessible et surtout, plus sympathique. Notre bricoleur de quartier y a ajouté une porte vitrée munie d’une solide poignée de bois et a peint la boîte qu’il a appelé le croque-livre de couleurs vives qu’il a ensuite verni. Il l’a installé à l’entrée du parc près des supports à vélos, non seulement parce que les jeunes qui fréquentent le parc s’y rendent souvent à vélo, mais aussi, parce qu’il est plus facile d’y accéder à pied, surtout l’hiver, car l’endroit est déneigé.

Un choix intéressant de bouquins
Pour inciter les gens à y déposer des livres, une annonce fut publiée sur la page Facebook du quartier. Au bout de quelques jours, des livres pour enfants prenaient place dans le croque-livres, que l’on pourrait qualifier de bibliothèque en plein air. Plusieurs variétés de bouquins prenaient place sur les étagères du croque-livres: romans, bandes dessinées, contes, science-fiction, livres technologiques et magazines pour jeunes et plus encore.

De tout pour tous
L’objet a attiré rapidement le regard des parents et des enfants qui s’y rendaient peu à peu pour fouiner et, lorsque l’occasion se présentait y prendre un livre ou en y déposer un. Les livres qui y logeaient étaient surtout destinés aux écoliers du primaire. Cependant, peu à peu, des romans ou autres livres pour adultes y prenaient place, puisque  de nombreux parents accompagnent leurs enfants au parc et en profitent pour faire un brin de lecture pendant que les jeunes lâchent leur fou dans les modules de jeux.

Une mission élargie
Le projet a remporté dès sa création, un succès fou et continue sur sa lancée, car le croque-livres possède un vorace appétit et dévore désormais des livres pour ados et tenez-vous bien, des livres… pédagogiques! Hé! Oui, j’y ai trouvé quelques livres de philosophie de niveau collégial et un livre de physique quantique, qui ont trouvé preneur. À l’origine, la précieuse mini bibliothèque de quartier ne devait contenir que des livres pour lire, mais sa mission éducative s’est passablement élargie. On y trouve désormais des jeux éducatifs, des jeux de société, des livres pour le bain et des livres tactiles pour bébés, ainsi que des casse-tête.

Un succès fou
Comme je marche ou jogge quotidiennement, ma passion pour les livres fait en sorte que je fais très souvent un détour en direction du croque-livres, juste pour voir. Cependant, la plupart du temps je reviens chez moi avec un livre que je rapporte aussitôt sa lecture terminée. J’en dépose également des miens et j’emprunte parfois, un livre pour enfants pour les besoins du présent blogue. Il est étonnant de constater comment le croque-livres connaît un succès fou mais aussi, de réaliser qu’il existe des tas de livres différents pour nos jeunes. De plus, non seulement est-il toujours plein de livres, mais je constate que ces derniers vont et viennent. Comme quoi, les citoyens respectent la consigne de rapporter les livres empruntés ou d’y en déposer de nouveaux. J’espère bien un jour avoir la chance d’y déposer les livres que le présent blogue voudra me confier et de partager le plaisir que j’éprouve à les lire avec les petits lecteurs de mon quartier.

 

 

 

Activités et sorties, Bien-être

Comment encourager la lecture pendant les vacances d’été?

Saviez-vous que des études faites auprès des enfants du primaire démontrent qu’un enfant qui ne lit pas pendant une période de 6 semaines accuse un retard de 3 mois sur ce qu’il était en juin? En effet, la lecture prévient la perte des connaissances acquises pendant l’été. Il est donc, selon moi, très important que la lecture fasse partie du quotidien même pendant l’été. N’allez pas vous imaginer que je veux les confiner à l’intérieur avec une pile infinie de livres à lire! Par contre, j’ai fait une petite liste qui les encouragera à lire pendant l’été et j’ai cru bon vous la partager.

Club de lecture

Premièrement, avec leur accord, je les ai inscrits au Club de lecture de la bibliothèque de notre ville. Cela consiste à se présenter à la bibliothèque afin de se procurer le passeport pour y noter les lectures qui seront faites durant l’été et pour emprunter les livres qui nous intéressent. Lors du retour des documents, un membre du personnel de la bibliothèque échange avec eux sur leurs lectures pour vérifier si elles ont été faites. Des prix de participation seront remis aux participants ayant lu 5, 10 et 15 livres. Le programme s’applique même aux jeunes de 4-5 ans qui ne savent pas encore lire. Dans ce cas, ce sont les parents qui racontent 5 histoires et l’enfant doit faire le résumé du livre qu’il a préféré à la bibliothécaire. De plus, une fête est organisée à la fin de l’été pour tous les participants du Club de lecture. Un certificat de mérite est remis à l’enfant et de nombreux prix sont tirés parmis les enfants qui ont lu 15 livres et plus. Ce qui est aussi intéressant, c’est que l’enfant peut se lancer son propre défi de lecture. Parfait pour les lecteurs qui rencontrent plus de difficulté! C’est maintenant la 3e année que nous y participons et les enfants sont vraiment fiers de compléter leur passeport et d’aller chercher leur surprise. Informez-vous auprès de votre bibliothèque ou du Service des loisirs de votre ville! 

Soyons créatif et faisons de la lecture une activité spéciale et positive

Voici quelques idées pour que la lecture soit un moment privilégié.

  • Construire une cabane dans le salon ou le sous-sol avec eux et faites un marathon lecture
  • Monter une tente dans la cour et en faire un rituel « histoire après le souper dans la tente ».
  • Jouer à un jeu de société et demander à vos enfants de bous lire les règlements.
  • Cuisiner ensemble et leur faire lire les étapes d’une recette.
  • Leur offrir une lampe de poche et leur permettre de se coucher 20 minutes plus tard pour lire dans leur lit.
  • Etc.

Apporter des livres en vacances

Vous prévoyez sortir pendant les vacances? Pourquoi ne pas apporter un livre les accompagnera pendant le trajet, au chalet ou en camping? Aller le choisir avec l’enfant à la librairie ou à la bibliothèque. Si votre enfant ne sait pas vers quoi se diriger, rédigez ensemble une liste de ses intérêts avant de vous y rendre! Il aime le soccer? Les planètes? Les licornes? Le dessin? Les possibilités de sujets sont sans fin et il sera davantage intéressé s’il fait le choix par lui-même selon ses intérêts personnels.

Comparer le livre au film

Faites la lecture d’un livre qui a été adapté au cinéma avec votre enfant et louer par la suite le film pour en faire la comparaison. Voici quelques suggestions de livres jeunesse qui ont été adaptés au cinéma:

Mademoiselle C de Dominique Demers

Le petit monde de Charlotte de E.B. White

Le bon gros géant de Roald Dahl

Pierre Lapin de Beatrix Potter

Le journal d’Aurélie Laflamme de India Desjardins

Journal d’un dégonflé de Jeff Kinney

Le monde de Narnia de C.S. Lewis

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

La face cache de Margo de John Green

Le labyrinthe de James Dashner

Nos étoiles contraires de John Green

Quelques minuit après minuit de Patrick Ness

Les animaux fantastiques de J.K. Rowling

La chute de Sparte de Biz

Auggi et moi: 3 nouvelles de Wonder de R.J. Palatiaux

Etc.

Soyons un exemple

Si notre enfant nous voit lire, il aura davantage le goût de lire lui aussi. Si cela ne fait pas parti de vos habitudes, louez-vous un livre vous aussi à la bibliothèque. Si votre enfant démontre un manque de motivation pour lire, proposez lui de lire la page de gauche et lui celle de droite. Ce truc fonctionne vraiment bien chez nous.

Laisser traîner des livres un peu partout

Dans la salle de bain. Dans la voiture. Sur le divan. Déposer tout simplement un livre à certains endroits que vous jugez stratégiques. Variez les genres de vos livres: une bande-dessinée, un documentaire, un court roman, un album… La semaine suivante. faites une rotation et changer les sujets et thèmes des livres. Ce sera de belles invitations à la lecture.

Bref, amenez vos enfants à la bibliothèque et créez des occasions de faire de la lecture un moment de plaisir! Je vous souhaite un bel été et n’hésitez pas à partager vos lectures « coups de coeur » avec nous!

 

6-11 ans, Activités et sorties

Vive le mois de mai, vive la BD!

Après le mois de la littérature jeunesse, voici venu le temps de célébrer la BD. Vous habitez Montréal ou dans les environs? Et bien, ne passez pas à côté de l’occasion en or qu’est le mois de la BD! Activités et apprentissages en famille sont au rendez-vous.

Le mois de la BD, c’est WOW!

Le mois de la BD est une initiative des Bibliothèques de Montréal travaillant de concert avec le Festival de BD de Montréal. Durant tout le mois de mai, celles-ci offrent une grande quantité d’activités sous la thématique de la BD que je vous invite à découvrir sur leur site. C’est le moment idéal pour rencontrer son auteur préféré, s’initier au dessin ou tout simplement en découvrir davantage sur le merveilleux monde de la BD jeunesse ou adulte. Et tout ça gratuitement, bien évidemment! À l’honneur dans la programmation de cette année, les mangas seront explorés dans de nombreux ateliers. De quoi faire le bonheur des jeunes amateurs de bandes dessinées japonaises!

Le festival de la BD de Montréal

Le mois de mai, c’est aussi le mois du Festival de BD de Montréal. Si vous en avez la possibilité, je vous suggère vivement d’aller vous promener gratuitement au parc La Fontaine où se déroulera le festival les 25, 26 et 27 mai prochain. La programmation du festival offre entre autres une initiation au manga pour les parents (« Le manga expliqué à mes parents ») et de multiples ateliers de dessin pour toute la famille. Plusieurs maisons d’édition de bandes dessinées québécoises pour la jeunesse seront présentes, dont les Éditions Michel Quintin, les Éditions Scholastic et Presses Aventure. Les bibliothèques de Montréal auront également un kiosque où il sera d’ailleurs possible d’y lire des tonnes de livres!

Les prix Bédélys

Les prix Bédélys sont également un autre évènement à surveiller au mois de mai au Québec. Parmi les catégories de bandes dessinées récompensées, nous retrouvons celle des BD jeunesse qui pourrait vous intéresser. Je vous invite à découvrir les 5 BD jeunesse finalistes dans le cadre de la 19e édition des Prix Bédélys, dont l’excellent premier tome de la série d’aventure 5 mondes et l’original Imbattable, tous deux destinés aux lecteurs de 9 ans et plus. Ce sont d’ailleurs pour moi de véritables coup de coeur dont j’espère vous parler prochainement…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’ici là, bon mois de la BD!

 

Activités et sorties

Les bricolages de… «Les petits grands voyageurs découvrent le monde» d’Andrée-Ann Proulx

Suite à mon article sur Les petits grands voyageurs découvrent le monde, Andrée-Ann m’a parlé des bricolages. Comme mes petits amours adorent colorier et bricoler, j’ai décidé de les tester ! Voici notre petit essai en photos !

Les montagnes de l’Himalaya

Non seulement c’est un projet de bricolage simple, il fait une superbe décoration pour vos enfants. Ils seront fiers d’eux ! Il s’agit de faire une petite guirlande de montagnes. Si votre enfant ne sait pas utiliser les ciseaux, il trouvera peut-être cette activité un peu longue. La principale action est de découper les différents morceaux des montagnes. De plus, j’ai utilisé une brocheuse pour fixer les montagnes à la ficelle. Je crois que la colle n’aurait pas tenu très longtemps.

Soulignons que le livre comprend des modèles à découper pour vous assurer de réussir vos montagnes du premier coup ! Wouhou !

Ton ami orang-outan

Un coup de cœur assuré. L’orang-outan fait rire les enfants à tous coups. Voici une activité qui peut se faire avec les plus petits. Je vous suggère de préparer les morceaux la veille, sans eux. Ils auront alors un kit de morceaux à assembler avec votre aide. Vous n’aurez qu’à leur apprendre à manier le bâton de colle. C’est d’autant plus amusant qu’ils pourront dessiner le visage qu’ils veulent à leur singe. (Avouez que celui de Samuel a une drôle de face !)

Encore une fois, les modèles pour les différentes parties du corps sont fournis à la fin du livre. C’est parfait pour préparer votre kit de morceaux rapidement et sans doute.

Maracas colorés

Une superbe activité, mais je dois avouer que je ne l’ai pas fait. Je n’avais pas tout le matériel et je crois que mes cocos sont trop jeunes. Avec deux verres en carton (ou l’équivalent) ainsi que des grains de riz (ou autre ingrédient), vous créerez un instrument simple qui fera le bonheur de vos enfants.

 

J’ai aimé ces bricolages par leur simplicité, mais aussi parce qu’il est possible de les adapter à l’âge de notre enfant. De plus, le maniement des ciseaux et de la colle notamment permettra de développer la motricité de votre enfant. Alors, découvrez le monde… et le monde du bricolage avec Les petits grands voyageurs !

0-5 ans, Activités et sorties, Suggestions et critiques

Saint Nicolas, patron des écoliers

Dans mes souvenirs d’enfant, l’esprit des fêtes commençait dès le 6 décembre avec la venue de Saint Nicolas, le grand patron des écoliers comme on l’appelait. Ce personnage, qui, avouons-le, ressemble un peu au père Noël avec quelques kilos en moins, appartient à une longue tradition festive qui remonte au Xe siècle. La fête de Saint-Nicolas est célébrée dans une vingtaine de pays, notamment la France (majoritairement dans les régions du nord et de l’est), la Belgique, l’Allemagne et la Suisse.

Son origine

La légende raconte que, dans la région Lorraine, entre Nancy et Metz, l’hiver approchant, trois enfants, partis flâner dans les champs, se perdirent sur le chemin du retour. Attirés par la lumière filtrant des fenêtres d’une maison, ils s’approchèrent et frappèrent à la porte. L’homme qui leur ouvrit, un boucher de profession, accepta de les accueillir pour la nuit. Mais, sitôt les enfants entrés, il les tua, puis les coupa en petits morceaux pour les mettre dans son saloir (un grand baquet rempli de sel) et en faire du petit salé (de la chair de porc salée)

Saint Nicolas, chevauchant son âne, vint à passer par là et frappa à son tour à la porte du boucher. L’homme, n’osant pas rejeter un évêque, le convia à dîner. Son invité lui demandant du petit salé, le boucher comprit qu’il était découvert et, pris au piège, avoua tout. Le saint homme étendit alors trois doigts au-dessus du saloir, reconstituant et ressuscitant ainsi par magie les trois enfants. Saint Nicolas fit du boucher son serviteur et le garda auprès de lui pour le punir.

De cette légende est née la tradition de déposer le 5 décembre au soir nos pantoufles au pied de la cheminée pour, le lendemain, découvrir des friandises déposées par Saint Nicolas (guimauves, pain d’épices, oranges, fruits secs, chocolat, etc.). Pour se faire aider dans sa tâche, l’évêque est accompagné de Nicodème, un jeune garçon un peu trop porté sur la gourmandise et qui a tendance à chiper, dans la hotte de Saint Nicolas, une ou deux friandises destinées aux enfants. Quant au boucher, il continue de suivre Saint Nicolas sous le nom du Père Fouettard lorsque tous deux font la tournée des écoles la semaine précédant le 6 décembre.

Des suggestions

Au Canada, peu d’albums abordent la légende de Saint Nicolas. Tout aussi magique que la nuit de Noël, l’esprit de cette tradition est signe de protection et de tendresse à l’égard des petits, mais aussi de tous ceux qui sont dans le besoin. Voici deux albums jeunesse touchants qui vous plongeront dans l’histoire du grand patron des écoliers.

Le grimoire de Saint Nicolas, Juliette Saumande et Adeline Avril, Éditions Fleurus

Pour découvrir l’origine de cet évêque et puiser de merveilleuses idées pour préparer cette nuit magique du 6 décembre, Le grimoire de Saint Nicolas vous dévoilera tout ce que vous devez savoir : de la légende des trois enfants aux profils des personnages principaux en passant par des chansons thématiques et des recettes savoureuses de pain d’épices et de massepain (les friandises favorites de Nicodème offertes par Saint Nicolas aux enfants sages). Les éditions Fleurus sont reconnues pour éditer des albums ludiques et pédagogiques qui permettent aux enfants d’apprendre et de mettre en œuvre les trucs et les astuces expliqués à l’aide de jolies illustrations. Divisées en chapitres, les histoires et les activités manuelles et récréatives font de ce grimoire un livre idéal autant pour les lectures du soir que pour les divertissements du jour tout au long de décembre, le mois le plus festif de toute l’année.

Je peux t’aider Saint Nicolas?, Garda Marie Scheidl et Jean-Pierre Corderoc’h, Éditions Nord-Sud

Par une nuit sombre et froide, Saint-Nicolas ne retrouve plus son chemin dans la forêt et s’inquiète d’arriver en retard au village pour livrer ses friandises aux enfants sages. Qu’il se rassure, la situation n’est pas désespérée. Grâce au soutien des animaux des bois, le Saint Patron saura braver la tempête, traverser la sapinière, se sustenter de fruits des bois, tout ça pour répandre à temps la joie des fêtes dans le cœur des petits et des grands. Et dans cette histoire, le renne qui mènera Saint Nicolas au village n’aura pas de traîneau à tirer.

 

Un petit plus!

Pour ceux et celles qui souhaitent en lire davantage, L’Histoire de Saint Nicolas de Quentin Gréban aux éditions Mijade présente de splendides illustrations. En outre, à l’instar du grimoire présenté précédemment, il vous fera découvrir la jolie et célèbre chanson que les enfants chantent chaque année pour fêter la Saint-Nicolas.