6-11 ans, Suggestions et critiques

«Captain Mexico», Guillaume Guéraud et Renaud Farace, Éditions du Rouergue

L’histoire se déroule à Matamoros au Mexique, un village près du Rio Grande qui fait frontière avec les États-Unis. Le jeune Paco, âgé de 11 ans, est fasciné par la révolution et plus particulièrement par Emiliano Zapata, son grand héros. Après les cours, il joue avec ses camarades afin de reproduire les luttes du révolutionnaire Zapata contre le dictateur Huerta. Mais lorsqu’il rentre à la maison, l’atmosphère n’est plus au jeu. L’argent manque et la nourriture aussi. Son père entame donc l’idée de traverser la frontière mexicaine vers les États-Unis afin d’offrir de meilleures conditions de vie à sa famille. C’est alors que Paco trouve un vieux sombrero sur son chemin. Quoique bien trop grand pour lui, Paco l’enfile et se sent tout à coup envahi d’une grande force, d’une invulnérabilité. Grâce aux super pouvoirs que lui confère le sombrero, Paco s’engage à lutter pour les habitants de son bidonville exploités dans des usines américaines et à ridiculiser le nouveau président américain Donald Trumpette.

Dès les premières pages du roman, Guillaume Guéraud parvient à merveille à nous faire tomber sous le charme de ce jeune Paco, de sa candeur et de sa grande détermination. Avec la première scène où les enfants jouent à la révolution, le lecteur ne peut qu’adhérer avec enthousiasme au rythme endiablé du texte. À travers le récit, l’auteur amène le lecteur à réfléchir sur la réalité des travailleurs exploités qui risquent bien souvent tout ce qu’ils ont pour s’enfuir vers le « rêve américain ». Rares sont les romans jeunesse qui abordent des sujets sérieux comme l’exploitation ouvrière, la misère et l’immigration. Chapeau à Guillaume Guéraud qui a su le faire ici avec brio! De plus, les jeunes lecteurs apprécieront certainement les illustrations en noir et blanc signées Renaud Farace, qui apportent selon moi, un petit côté cocasse. Je crois sincèrement que les parents aimeront découvrir ce petit bijou avec leurs enfants et que sa lecture provoquera de belles discussions. Bref, Captain Mexico est un récit engagé, rempli d’action et d’humour qui saura divertir les lecteurs de 8 à 11 ans. 

You Might Also Like

Billet précédent
Billet suivant

Laisser un commentaire